4 chansons comme 4 leçons de développement personnel

4 chansons comme 4 leçons de développement personnel

4 chansons comme 4 leçons de développement personnel 1200 628 La vie en plus simple | Mélanie Blanc

Ces derniers temps, je suis tombée sur plusieurs chansons dont les paroles sont des vraies leçons de développement personnel.

En voici 4 rien que pour vous.

En avant la musique!

1. Thank You All I’m Fine, de HollySiz

Les paroles en V.O. (soit in English)

You shouldn’t speak too loud. You shouldn’t laugh so much (shouldn’t laugh so much). Keep your thoughts for you. Be polite, be a lady. Or people think you’re scary (think you’re scary). On and on and on and on and on. I don’t wanna be. What they want me to be. On and on and on and on and on. Focus on my skills. At the end I won. They said I can’t do it. They didn’t know what I had in my mind. They said I can’t do it. Thank you all, I’m fine. They said I can’t do it. They didn’t know what I had in my mind. They said I can’t do it. Thank you all, I’m fine. They said I can’t do it. Maybe you’re too old. I keep my rage on hold (keep my rage on hold). You should give a bit more. You should follow the trend. I’m ready to score. Focused on my skills. At the end I won. Why should I be sorry for being me? Trained to be. One step behind. Trained to be kind.

En français, ça donne…

Tu ne devrais pas parler trop fort. Tu ne devrais pas rire autant (Tu ne devrais pas rire autant). Garde tes pensées pour toi. Sois bien élevée, sois une lady. Ou les gens vont penser que tu fais peur (Penser que tu fais peur). Encore et encore et encore et encore. Je ne veux pas être. Ce qu’ils veulent que je sois. Encore et encore et encore et encore. Je me concentre sur mes capacités. À la fin j’ai gagné. Ils ont dit que je ne pouvais pas le faire. Ils ne savaient pas ce que j’avais en tête. Ils ont dit que je ne pouvais pas le faire. Merci à tous, je vais bien. Ils ont dit que je ne pouvais pas le faire. Ils ne savaient pas ce que j’avais en tête. Ils ont dit que je ne pouvais pas le faire. Merci à tous, je vais bien. Peut-être que t’es trop âgée. J’essaye de contrôler ma rage (Contrôler ma rage). Tu devrais donner un peu plus. Tu devrais suivre la mode. Je suis prête à garder le score. Je me concentre sur mes capacités. À la fin j’ai gagné. Pourquoi devrais-je m’excuser d’être moi? Entraînée à être. Un pas en arrière. Entraînée à être gentille.

2. L’Escalier, de The Pirouettes

Les paroles

J’suis le plus petit. De mon entourage. J’écoute tout ce qu’on me dit. Tous les présages, tous les avis. Et j’entends l’affranchit. J’entends le converti. Même le plus si sûr de lui. Au fond n’est pas si sûr de lui. Et j’ai compris. Qu’il n’y avait rien à comprendre. Dans cette vie. Ni tout seul ni tous ensemble. Mais je respecte. Que tu te poses toutes ces questions. Et je te souhaite. De trouver tes propres raisons. D’ici là. La lune brille pour toi. Elle guide chacun de tes pas. Dans l’escalier qui mène au toit. C’est ta victoire. C’est ma victoria. C’est une raison d’être là. Si j’entends résonner ta voix. Et ça fait deux-trois jours. Que tu n’es pas bien. Tu ressasses le même discours. Que t’es flippé parce qu’on est rien. Et tu sais plus choisir. Entre un cuir et un blouson. C’est normal t’es qu’un pigeon. Face à l’enchaînement des saisons. Ouais t’as compris. Qu’il n’y avait rien à comprendre. Dans cette vie. Ni tout seul ni tous ensemble. Mais je respecte. Qu’ils se posent toutes ces questions.

3. Not My Responsability, de Billie Eilish

Les paroles en V.O. (soit in English)

Do you know me? Really know me? You have opinions about my opinions. About my music. About my clothes. About my body. Some people hate what I wear. Some people praise it. Some people use it to shame others. Some people use it to shame me. But I feel you watching. Always. And nothing I do goes unseen. So while I feel your stares, your disapproval or your sigh of relief. If I lived by them, I’d never be able to move. Would you like me to be smaller, weaker, softer, taller? Would you like me to be quiet? Do my shoulders provoke you? Does my chest? Am I my stomach? My hips? The body I was born with. Is it not what you wanted? If I wear what is comfortable, I am not a woman. If I shed the layers, I’m a slut. Though you’ve never seen my body, you still judge it. And judge me for it. Why? We make assumptions about people based on their size. We decide who they are. We decide what they’re worth. If I wear more, if I wear less. Who decides what that makes me, what that means? Is my value based only on your perception? Or is your opinion of me not my responsibility?

En français, ça donne…

Me connaissez-vous? Me connaissez-vous vraiment? Vous avez des opinions à propos de mes opinions. A propos de ma musique. A propos de mes vêtements. A propos de mon corps. Certaines personnes détestent ma façon de m’habiller Certaines personnes en font l’éloge. Certaines personnes l’utilisent pour faire honte aux autres. Certaines personnes l’utilisent pour me faire honte. Mais je vous sens me regarder. Toujours. Et rien de ce que je fais ne passe inaperçu. Alors pendant que je sens vos regards, votre désapprobation ou votre soupir de soulagement. Si je vivais comme vous le voulez je ne pourrais jamais bouger. Voudriez-vous que je sois plus mince, plus faible, plus douce, plus grande? Voudriez-vous que je me taise? Mes épaules vous provoquent-elles? Ou ma poitrine? Suis-je mon estomac? Mes hanches? Le corps avec lequel je suis né. N’est-ce pas ce que vous vouliez? Si je porte ce qui est confortable, je ne suis pas une femme. Si je me déshabille, je suis une pute. Bien que vous n’ayez jamais vu mon corps, vous le jugez toujours. Et vous me jugez pour ça. Pourquoi? On juge des personnes en fonction de leur taille. Nous décidons qui ils sont. Nous décidons de ce qu’ils valent. Si je porte plus, si je porte moins. Qui décide de ce que ça fait de moi, ce que ça veut dire? Ma valeur est-elle basée uniquement sur votre perception? Ou votre opinion sur moi n’est-elle pas ma responsabilité?

4. C’était mieux après, de Calogero

Les paroles

Finalement une fois qu’on l’a fait. On s’est aperçu qu’en effet. C’était mieux après. Combien d’amours ratés par heure? Combien d’instants loupés par peur. Parce qu’on ne se sent jamais prêt? À tout remettre au lendemain. Les mots, les courriers ou les trains. On devient nos propres barrières. À force de trop hésiter. À force de tout éviter. L’occasion va passer. On s’empêche d’avancer. Finalement une fois qu’on l’a fait. On s’est aperçu qu’en effet. C’était mieux après. La peur est une sale habitude. Qui fait du pire une certitude. De tous nos projets des regrets. Le doute est une contrefaçon. Qui déguise les “possibles” en “non”. Et tous les “plus tard” en “jamais”. À force de trop hésiter. À force de tout éviter. L’occasion va passer. La passion va casser. Et finalement, tu t’es lancé. Sous la pluie tu l’as embrassée. Et c’était mieux après. Demain est un joli pays. À chaque minute, tu le franchis. Et chaque seconde est une frontière. La nostalgie est une manie. Qui fait d’hier un aujourd’hui. Elle met ta vie en marche arrière. Et on se noie dans des verres d’eau. À trop tourner autours du pot. On pourrait s’il le faut. Repartir à zéroFinalement une fois qu’on l’a fait. On s’est aperçu qu’en effet. C’était mieux après. Combien d’amours ratés par heure? Combien d’instants loupés par peur. Parce qu’on ne se sent jamais prêt? À tout remettre au lendemain. Les mots, les courriers ou les trains. On devient nos propres barrières. Et on se noie dans des verres d’eau. À trop tourner autours du pot. On pourrait s’il le faut. Repartir à zéro. Quand finalement, tu t’es lancé. Ta vie tu l’as recommencée. Et c’était mieux après. Oui, finalement, tu t’es lancé. Ta vie tu l’as recommencée. Et c’était mieux après

Il y a 0 commentaire(s). Ajoute le tien.

*

code

    RIEN QUE POUR VOUS !
    Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon guide numérique
    "3 habitudes qui vont changer votre vie"
    Newsletter Bonus Mailchimp
    RIEN QUE POUR VOUS !
    Inscrivez-vous et recevez gratuitement mon guide numérique
    "3 habitudes qui vont changer votre vie"
    Newsletter Bonus Mailchimp