Confinement et arrêt de clope, même combat!

La fameuse deuxième vague…

On l’attend, on la redoute. Elle est là, menaçante. Viendra, viendra pas. Qui sait…

On ne craint plus forcément les morts, de tomber malade ou les hôpitaux engorgés. Non, plutôt l’éventualité d’un nouveau confinement.

Quand je pense au confinement, ça me fait un peu penser à l’arrêt de la clope.

La première fois qu’on essaie d’arrêter, on y va à fond. On peut se sentir gonflé.e à bloc, comme porté.e par une nouvelle énergie. Comme on ne sait pas à quoi s’attendre, vu qu’on ne l’a jamais vécu, on prend les choses comme elles viennent. Comme beaucoup l’ont fait pour le confinement.

On parvient même à y trouver des avantages. Des avantages tellement nouveaux et bénéfiques pour nous qu’ils nous permettent de supporter les inconvénients qui accompagnent inévitablement un tel chamboulement.

Puis cette phase se termine. On déconfine comme on reprend parfois la clope. Et là, c’est reparti à fond les ballons. On ne retient que ce qui a été pénible et on saute deux fois plus sur ce qui nous a manqué.

Puis la « menace » d’un nouveau confinement pointe le bout de son nez. Comme notre corps nous demanderait d’arrêter à nouveau la clope. Parce qu’on n’a pas su être raisonnables…

Sauf que, cette fois, on sait ce qu’être confiné veut dire. On sait ce que ça implique. Comme on sait à quel point arrêter la clope est compliqué.

Alors là on se sent soudain vachement moins warrior. C’est bon, on l’a fait une fois, mais deux fois, ça paraît inconcevable.

Dommage qu’Alan Carr soit mort. Il nous aurait sorti une Méthode simple pour en finir avec la peur d’un nouveau confinement. 😉

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
2
1 Commentaire
  • Déborah
    juillet 12, 2020

    Intéressant le parrallèle entre le confinement et la clope, très juste !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *