Un coup de mou en pensant à ce que vous ne pouvez plus faire? Testez ça!

Ce week-end, je lisais sur mon balcon. La météo était dingue et le soleil tapait tellement que je suis allée chercher mon tube de crème solaire histoire de sortir du confinement dorée plutôt que cramée.

Franchement c’était le rêve: le soleil, les oiseaux qui chantent, un bon bouquin, un couple de voisin qui s’amuse avec leur nouveau-né dans leur jardin.

On peut pas vraiment rêver mieux.

Sauf que…

Sauf que, oui, il y a ce p… de virus, cette m… de confinement. 

En me tartinant de crème solaire et en sentant l’odeur de cette crème, je ne sais pas pourquoi mais j’ai pensé à la Crète. Un voyage qu’on a fait il y a bientôt 3 ans avec mon amoureux et je me suis alors dit que c’était quand même triste de ne plus pouvoir y aller. Je repensais à ces vacances qu’on ne pouvait plus faire.

Ce qui était un moment de rêve est devenu un moment de profonde tristesse.

Mais vous connaissez Bibi! 😉 Hop, ni une ni deux, je t’envoie valser mon petit diable. Valser mais gentiment en lui disant que je l’avais entendu, que je le comprenais, que c’était vraiment pas rigolo comme situation mais qu’il fallait qu’il me fasse confiance, que j’avais les choses en main et que j’allais gérer tout ça picobello et que je n’hésiterai pas à lui faire signe si j’avais besoin qu’il vienne à ma rescousse. Je connais la bête alors je le traite avec douceur parce que si je l’envoie valser trop fort, il revient avec toute son artillerie de petits diables pas longtemps après…

J’ai testé un conseil entendu il y a quelques jours: transformer le être triste de ne plus pouvoir en Je me réjouis de faire

Au lieu de me dire que c’était triste de ne plus pouvoir aller me dorer sur une plage avec mon amoureux et découvrir de nouveaux horizons à cause de cette m… de situation, je me suis dit que je me réjouissais de pouvoir de nouveau partir en vacances avec lui quand tout ça serait terminé.

Je me suis imaginée sur une plage avec lui, avec un cocktail à la main, avec un coucher de soleil trop beau et une température de fin de journée super agréable et je vous promets que ça a tout changé dans mon état d’esprit.

Parce que, je ne sais pas quand mais je suis persuadée qu’on va pas rester en confinement encore des années et que, au pire dans quelques mois, on pourra de nouveau partir en vacances.

En plus, je mets le fait de ne pas pouvoir partir sur le dos du confinement mais, depuis ce voyage – qui a donc eu lieu il y a 3 ans -, on n’arrête pas de se dire qu’il faudrait vraiment qu’on se reprenne des vacances et qu’on ne le fait pas pour x « bonnes » raisons alors qu’on avait pourtant tout le loisir de le faire.

Alors, cette fois, c’est sûr, quand tout ça est terminé, on se book des vacances en amoureux! 😉

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Inscrivez-vous et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
8
1 Commentaire
  • Cyr29
    avril 18, 2020

    Bonjour,
    Je rebondi sur le post de l’émission de la cathédrale.
    Excellent reportage que j’ai vu en direct et pour confirmer, il y a bien des femmes dans la reconstruction de la cathédrale.
    Bon week end

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *