Le confinement? Ah, cet endroit où je saute sur tout ce qui arrange mes affaires…

Oui, c’est la merde. Oui, c’est difficile. Oui, c’est chiant. Oui, Calimero, le confinement, c’est vraiment trop injuste!

Je sais pas si vous êtes comme moi mais, dans cette période où c’est vraiment hors limites total de ma zone de confort, j’ai tendance à sauter sur tout ce qui arrange mes affaires.

Dès qu’une nouvelle arrange les affaires de mon petit diable, je saute dessus à la seconde.

  • On peut plus sortir (ou le moins souvent possible). Je l’interprète immédiatement comme Mon sport c’était d’aller au fitness. Comme je ne peux plus aller au fitness, je ne peux plus faire de sport.
  • C’est pas grave si les enfants ratent leur année scolaire. C’est quoi une année dans une vie? A ma sauce, ça devient Ben ouais, c’est bien vrai. Du coup, c’est pas grave s’ils passent chaque seconde où ils ne sont pas réveillés devant un écran. C’est pas facile pour eux alors autant qu’ils fassent ce qui leur fait plaisir.
  • C’est bien de faire des apéro-virtuels avec ses amis et sa famille pour maintenir le lien. Remixer par mon DJ perso qu’est mon mental, ça devient Cool, je vais pouvoir me descendre une bouteille de blanc. C’est pas grave si je suis bourrée, demain je n’ai pas besoin de me lever pour aller bosser vu que de toutes manières on va tous finir sous un pont vu que l’économie va complètement s’effondrer, que notre monde va s’écrouler…
  • Il faut lâcher un peu la bride sur la nourriture. C’est important de se faire plaisir de temps en temps. Surtout en période de crise devient Je m’octroie quelques douceurs de temps en temps (genre un paquet de biscuit par jour…) et quelques flûtes (champagne ET flûtes au beurre) pour l’apéro (je l’ai quand même bien mérité après une journée pareille). Tout ça c’est pour mon bien. Je te jure, j’ai lu sur Facebook. Non mais vraiment, là c’était une info sérieuse. C’est un psy qui le dit. De toutes manières, ça a l’air plutôt mal parti pour les virées piscines alors si je prends quelques kilos, c’est pas grave vu que pour le maillot, cette année, ça paraît mal parti.
  • Les coiffeurs sont fermés. Hop, remixé à ma sauce mentale, ça devient Quoi mes racines? Ben ouais, le coiffeur est fermé alors qu’est-ce que tu veux que je fasse. C’est pas ma faute. Putain, c’est la crise et toi tu me parles de mes cheveux blancs?!!!?????!!!!

Je me retiens mais j’aurais envie de partager toutes ces infos qui disent qu’il faut se faire du bien, qu’il faut être un peu souple avec soi-même, qu’il faut arrêter de trop se mettre la pression. Parce que, moi, je comprends ça comme Réveille-toi quand tu veux, déplace-toi dans le salon, allume la télé, branche Netflix, va vite te chercher quelques biscuits et quelques litres de café et installe-toi bien confortablement devant des séries. Cette période est tellement difficile. Tu mérites de te faire du bien. Tu travailleras un peu, tu feras un peu de sport, tu te laveras les cheveux et t’enfileras autre chose qu’un training demain. Ou pas… Non mais c’est vrai, c’est une période vraiment très très difficile.

Sauf qu’au fond de moi, je sais très bien que tout ça ne me rend pas bien. Pire, je sais que tout ça va me rendre encore plus mal.

Je repense souvent à cette phrase qu’on utilise tout le temps dans la fondation avec laquelle je collabore:

Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire.

C’est un scientifique, Théodore Monod, qui l’a dit et je trouve ça tellement juste.

Alors, si on était doux avec soi et qu’on mangeait une pomme au lieu de ce 10ème biscuit, si on allait aux toilettes en courant histoire de se bouger un peu, si on essayait ce produit anti-racines acheté il y a quelques mois, si on buvait juste un verre de vin blanc au lieu de la bouteille. Parce que, en fait, au fond de vous, vous savez très bien ce qui est bon pour vous, non? 😉 Je sais, c’est chiant et c’est pas du tout ce que votre petit diable veut entendre mais bon, Hasta la vista, baby

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
7

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *