Et si on se foutait un peu la paix…

Il y a quelques semaines, une connaissance me parlait de sa technique du rien à foutre. En gros, arrêter de vouloir trouver une explication à tout, de chercher la perfection dans tout, d’avoir un avis sur tout. Bref, se foutre la paix!

Ça m’a bien fait rire. Ça m’a surtout fait penser à cette copine mère de famille qui me racontait qu’elle frisait le burn-out avec ses trois enfants, son job,… Elle en pouvait plus. A tel point que, avant de craquer, elle a décidé d’aller voir une spécialiste pour l’aider à ne pas tout envoyer bouler.

Son gros stress à elle, c’était le matin. Réveiller les enfants suffisamment tôt pour qu’ils aient le temps de prendre un bon petit-déjeuner avant de tous embarquer dans la voiture direction l’école.

Cette amie tenait à ce moment. Elle trouvait que c’était super important pour que les enfants commencent bien la journée. Sauf que, tous les matins, c’était tellement la bourre qu’elle finissait systématiquement par gueuler parce qu’ils n’allaient pas assez vite. Au bout du compte, à vouloir que ses enfants commencent leur journée paisiblement avec un petit-déjeuner sain dans le ventre, c’était tout le contraire qui arrivait.

La psy lui a demandé ce qui l’empêchait d’embarquer les enfants le matin et de les faire manger dans la voiture histoire de gagner du temps.

Pour ma copine, cette idée lui semblait impensable. Manger des croissants ou un autre truc pas très sain, non! Manger dans la voiture et foutre des miettes partout, non! Elle était super rigide sur le sujet.

Elle s’est quand même dit que ça valait le coup d’essayer et que commencer la journée sans se crier dessus était peut-être plus important que commencer la journée avec un petit-déjeuner super sain mangé tous ensemble autour de la table de la cuisine.

J’vous le donne en mille! Ses matinées ont été transformées. Alors oui, les enfants mettaient des miettes partout. Oui, ils mangeaient un petit-déj’ qui devait certainement afficher un rouge bien foncé sur l’application Yuka mais tant pis. Ils passaient un bon moment tous ensemble dans la voiture. Ils avaient du plaisir à être les 4 et finalement c’était ça l’important.

Je repense souvent à elle quand j’ai Miss Perfection qui se réveille et qui veut absolument me faire faire quelque chose d’une certaine manière. J’essaie de me calmer, de penser à ma copine et de me dire qu’il y a quand même des choses vachement plus importantes que quelques miettes dans la voiture.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
10

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *