Au lieu de nous plaindre des enfants rois, cessons plutôt d’abord d’être des adultes rois!

On parle souvent des enfants rois, ces enfants à qui on fait tout passer, qui, lorsqu’ils veulent quelque chose, l’obtiennent presque à tous les coups.

Ces derniers temps, j’y ai beaucoup pensé et je me suis dit que, les adultes aussi, nous étions des adultes rois.

Moi, quand j’y pense, quand je veux quelque chose, je fais tout pour l’obtenir sauf que, maintenant, je n’ai plus à me rouler par terre dans les rayons d’un supermarché histoire de foutre la monstre honte à ma mère et qu’elle finisse par céder afin que mon cirque se termine rapidos.

Désormais, on peut tout obtenir pour pas très cher, directement livré chez vous dans les 24 heures. C’est simple, on est dans une société où, quand on veut quelque chose, on peut presque tout obtenir quand on veut.

  • Des fraises en hiver
  • Un livre rare qu’on mettait avant des mois voire des années à dénicher
  • Des vacances à l’autre bout du monde pour pas cher
  • Des fringues au milieu de la nuit

Il y a quelques mois, je me suis retrouvée devant un serveur qui m’a contrariée à mort. Cet épisode m’a fait me rendre compte que j’avais complètement perdu l’habitude qu’on me dise que je ne pouvais pas obtenir une chose que je voulais.

Je vous raconte.

J’avais une folle envie de filets de perches. Avec mon amoureux, nous sommes donc allés sur une terrasse au bord du lac, pas très loin de chez nous, où on avait l’habitude d’en manger des bons.

J’avais envie de quelque chose et j’allais l’avoir. J’en salivais d’avance.

Les filets de perches étaient à la carte. Miam!

Quand le serveur arrive, on lui dit tout de suite ce qu’on veut et voici qu’il nous dit qu’il n’y a pas de filets de perches ce soir-là.

Je vous explique pas ma tête.

Quoi!?!!!????? C’est noté sur la carte et il y en a pas?

Et là, il me répond qu’ils servent des filets de perches du lac (mais vraiment du lac. From celui qu’on a devant les yeux). Sauf que, ces derniers jours, il a fait très chaud. Il y avait une histoire d’algues qui faisaient que les pêcheurs avaient beaucoup de peine à en pêcher et que, donc, s’ils les mettaient à la carte, ils seraient beaucoup trop chers. Parce que

peu de poisson + beaucoup de travail = prix qui grimpent

L’explication aurait dû me rassurer. Je savais qu’ils servaient du poisson local. (Ce que je trouvais super bobo chouette avant qu’il me dise ça.) Que la pêche était un métier « artisanal » et qu’il fallait donc accepter les aléas, par exemple de la météo. Oui, je savais tout ça en théorie mais je n’avais jamais été confrontée à la pratique qui faisait que, parfois, je n’obtenais pas ce que je voulais pourtant très fort.

Moi, ce soir-là, je m’en foutais des conditions de pêche, de la qualité du poisson et de tous ces trucs auxquels on fait attention quand c’est facile de le faire. Je voulais des filets de perches et c’est tout. Ah non, en fait c’est pas tout. Et pour un prix que j’estimais raisonnable. Parce que, quand j’y pense, je n’aurais pas commandé du poisson venu du lac devant moi si la portion avait été vraiment hors de prix.

J’ai beaucoup repensé à cette soirée et je me dis de plus en plus qu’on devrait être rassurés qu’on nous dise que tout n’est pas disponible tout le temps. Qu’il y a des saisons pour certaines choses et qu’on ne peut pas avoir tout le temps ce qu’on veut.

La semaine dernière, une amie qui se fait livrer des produits locaux par une petite entreprise du coin – dont du poisson – a reçu ce mail lors de sa dernière commande:

« Je viens d’avoir le poissonnier au téléphone et malheureusement, pour cause de bise, il n’a pas pu poser les filets ni hier ni aujourd’hui donc cela va être compromis pour demain malheureusement. Par contre, il dit que la semaine prochaine, ça devrait aller. »

Quand on y pense, c’est trop beau de recevoir ce genre de réponses aujourd’hui, non?!?

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
14
1 Commentaire
  • Laurence Crottaz
    avril 5, 2019

    Ouahhhhh, voilà un article qui fait monstre réfléchir… je n’avais jamais vu les choses comme ça…. mais oui c’est hyper vrai… on supporte mal le NON, le PAS POSSIBLE, le PAS ENCORE, ou d’ATTENDRE. Et pour tant DESIRER… ce n’est pas ce que l’on apprend à nos enfants??? Merci pour ce petit point sur mon I :-)))

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *