Attention à ces lieux qui nous font du mal

Il y a quelques mois, je me suis retrouvée dans une fitness hyper branchouille. Ça faisait une paie que je n’avais pas remis les pieds dans ce genre d’endroit. En fait, j’étais pas vraiment dans le fitness mais dans le bar branchouille du fitness branchouille. Un bar dans lequel on vous sert un mini-smoothie en échange d’un de vos bras, si possible musclé! 😉

J’avais donc rendez-vous dans cet endroit pour un moment à priori sympa qui s’est transformé en véritable calvaire en ce qui me concerne. Et pas du tout à cause de la personne qui me tenait compagnie.

Si j’ai passé un mauvais moment, c’est parce que j’ai passé tout le temps du rendez-vous à observer les gens qui passaient (surtout les femmes quand j’y pense). Je les décortiquais de la tête au pied.

Intérieurement, j’avais ce genre de pensées qui me traversaient l’esprit:

  • Wouah, sa brassière, il me faut absolument la même. Mais c’est quoi la marque? Où est-ce que je pourrais la trouver?…
  • Non mais t’as vu comme ça a l’air d’être une pouffiasse celle-ci!
  • Mais comment elle fait pour sortir d’un cours de spinning et être encore fraîche comme ça?

En gros, jalousie, sentiment de supériorité, sentiment d’infériorité, manque de confiance en moi.

Bref, pas très je vise la sérénité et tout le monde est amour comme pensées…

J’ai vécu exactement le même genre d’expérience lorsque j’ai été mandatée pour aller interviewer une dermatologue dans une clinique esthétique.

PAREIL!

J’étais dans la salle d’attente et là, c’était un mélange de Olala ces pauvres nanas qui viennent se faire picouser pour finir avec des tête des trav’! à Pourquoi je ferais pas juste un de ces masques coup d’boost qui font paraître moins fatiguée sans douleur?

Impossible de me concentrer. Je passais du Il faudrait que… à Il faudrait absolument pas que… 

Un vrai combat dans mon cerveau.

Quelques semaines plus tard… je vous le donne en mille!!!!!!

PAREIL!!!!!!

Cette fois avec une politicienne que je venais d’entendre dans une conférence. Je la retrouve sur le quai d’une petite gare juste après. On se met à papoter en attendant le train. C’est super sympa jusqu’au moment où elle me demande ce que je fais. Je lui dis que je suis rédactrice indépendante et, là, j’aurais juste voulu partir en courant alors que, deux minutes avant, je serais volontiers allée boire un verre avec elle tellement je l’avais trouvée sympa. 

Pourquoi ce revirement de situation? Parce qu’elle s’est mise à me parler d’argent. (Il faut dire que c’est une politicienne très calée sur toutes ces questions…) Elle s’est mise à me parler du fait qu’en étant indépendante, je me mettais dans la merde pour ma retraite parce que je ne cotisais pas assez alors que c’était des années où je pourrais le faire vu que je pourrais avoir un bon salaire,… Là, je l’ai complètement lâchée.

  1. Je n’y comprenais rien à ses histoires de 2ème, 3ème pilier. (J’ai beau faire un effort, c’est plus fort que moi.)
  2. J’étais en train de m’imaginer sous quel pont j’irai dormir quand je serai à la rue à plus de 65 ans!!!!!!

Bref, ces trois exemples pour vous expliquer que j’ai compris qu’il y a des endroits qui ne me font pas du bien. Des endroits qui me mettent en état de stress et où je me sens me rabougrir plutôt que m’épanouir et, en ce qui me concerne, je me suis rendue compte que ce sont souvent des lieux qui ont à voir avec l’apparence et/ou l’argent. En les quittant, j’ai plutôt envie de me précipiter devant la télé, avec un bol de chips et une bonne couverture pour me mettre encore plus dans ma coquille plutôt qu’aller prendre un bon bol d’air pur en pleine nature.

Oui, je sais, il y a certainement un truc à gratter pour savoir pourquoi je me sens comme ça dans de tels endroits, mais, avant de me relancer dans 10 ans de psychanalyse, je vais plutôt essayer d’éviter au maximum ce genre d’endroits et en fréquenter d’autres qui me font du bien. Parce qu’il y en a plein!!!!!

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
18

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *