[DRESSING] Le match: ma technique de rangement contre celle de Marie Kondo

J’ai un point commun avec Marie Kondo: ranger me met en joie!

Pour être précise, c’est pas ranger en tant que tel qui me met en joie, c’est surtout trouver des systèmes de rangement qui me permettent de ne plus perdre de temps à ranger. Une fois que je les ai trouvés, hop, je ne perds plus une seconde à ranger mes affaires. Je ne perds non plus plus une seconde à retrouver mes affaires. Bref, je me libère du temps pour faire les choses que j’aime vraiment faire.

Pour moi, le rangement, c’est un peu comme les techniques de productivité. J’essaie d’en trouver un maximum qui me permettent, une fois mises en place, de ne pas passer des tonnes de temps à faire des trucs que j’aime moyennement afin de me libérer un max de temps pour faire ce qui m’éclate.

J’étais pas loin de trouver mon système de rangement optimal mais je me dis toujours que je pourrais certainement faire encore mieux alors, quand j’ai vu la série d’émissions de Marie Kondo sur Netflix, je me suis dit qu’il y avait peut-être quelque chose d’encore mieux à faire chez moi côté organisation, notamment de mon dressing.

Si vous ne connaissez pas Marie Kondo, c’est cette as du rangement japonaise qui a fait un carton avec son bouquin La Magie du rangement. Elle explique notamment qu’il ne faut garder que les objets qui vous mettent en joie, qu’avant de vous débarrasser d’un objet, il faut le remercier pour ce qu’il vous a apporté et, surtout, elle prône le tout plié pour tout ce qui est en tissu (linge de maison, vêtements – y compris culottes et chaussettes!!!!!!!!!!) Si vous voulez voir ce que ça donne le pliage à la sauce KonMari (le nom de sa méthode), jetez un œil à cette galerie d’images.

Quand j’avais lu qu’elle conseillait de plier même ses culottes et ses chaussettes, je me suis dit que, là, il ne fallait quand même pas déconner!

Puis j’ai regardé cette série d’émissions et, à la fin du dernier épisode, je me suis dirigée vers mon tiroir à culottes et chaussettes et… J’AI TOUT PLIÉ!!!!!! Non, mais j’vous jure!!!! Le truc que je m’étais dit que je ne ferais jamais.

Ça fait quelques jours que j’ai adopté sa méthode pour ranger mon dressing et je crois que j’ai suffisamment d’expérience en matière d’organisation pour pouvoir dresser un bilan. Entre ma méthode de rangement et la méthode de Marie Kondo, le match peut commencer!!!!!!

ABONNEZ-VOUS à MA NEWSLETTER!
Tous les vendredis, gratuitement dans votre boîte e-mail. Exemple.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers

Mais avant de commencer, je voulais vous faire un petit rappel de ce que j’ai adopté pour ranger mon dressing:

  • tout avoir à vue en suspendant un maximum d’affaires
  • avoir des grands bacs dans lesquels je peux jeter les affaires que j’utilise régulièrement (gants, écharpes, chaussures,…)

En gros, tout faire sauf plier! (Comme je n’ai pas du tout de tringles à vêtements dans mes armoires, j’ai acheté deux portants pour tout pouvoir suspendre.)

La technique qui fait gagner le plus de temps

LA MIENNE!!!!!!

Assurément. Quand je me déshabille, je suspends mes vêtements. Facile. Que ce soit un jean, une robe, une jupe ou un top. C’est simple. Si je dois commencer à poser un vêtement bien à plat puis le lisser pour qu’il n’y ait pas de plis quand je le plie à la façon Marie Kondo, je suis CERTAINE que je ne le ferais pas les 3/4 du temps, que je finirais par empiler les fringues et par les ranger tous une fois de temps en temps. Bref, je ne crois pas du tout que son histoire de pliage tienne sur le long terme. Ça demande trop de discipline au quotidien. D’ailleurs, une fois, je n’ai pas mis d’écharpe ni de bonnet (oui, oui, j’ai poussé le bouchon jusqu’à plier mes bonnets!!!!) alors qu’il faisait froid juste par flemme de me dire que j’allais devoir les plier en rentrant…

L’autre problème, c’est de voir ce que c’est quand c’est plié. Moi qui n’ai presque aucun vêtement avec des motifs, c’est difficile de faire la différence entre un t-shirt uni marine et un autre t-shirt uni marine une fois plié comme ça. Quand c’est suspendu, la différence est nette, même pour deux pièces qui se ressemblent.

La technique qui apporte le plus de likes sur les réseaux sociaux

LA SIENNE!

Il n’y aucun doute! C’est vrai que c’est bluffant à regarder. J’ai posté une story avec des photos de mon tiroir à culottes et à chaussettes rangé à la sauce Marie Kondo (le truc le plus dingue, c’est que j’ai posté la photo d’un tiroir avec mes CULOTTES!!! Quand même un des trucs les plus intimes qui soit. C’est quand même du délire quand j’y pense…) et j’aime mieux vous dire que ça cartonne. Les Wouah! Incroyable. C’est dingue! Mais aussi les Je me réjouis de voir si tu vas tenir sur le long terme…

La technique qui fait gagner le plus de place

LA SIENNE!!!!

Ça, ça m’a franchement bluffé. J’ai libéré des tiroirs entiers en pliant tout comme Marie Kondo. Je ne sais pas vraiment expliquer pourquoi mais c’est impressionnant.

Le résultat du match

Même si ma technique perd le match 2 sets à 1, je vais conserver ma technique de rangement car, ce qui est le plus important pour moi, c’est de gagner du temps.

Par contre, je vais mettre un peu de Kondo dans mon organisation. Avant, strictement tout était suspendu, y compris les vêtements que je ne portais que très rarement, comme des robes ou des pantalons de soirées. Ou encore des jupes que j’aime avoir mais que je ne porte presque jamais. Sur le portant, donc à l’air libre, ces fringues prennent littéralement la poussière. Je les ai donc plié à la sauce KonMari et rangé dans une armoire. Il ne me reste donc plus que les vêtements que je porte presque tous les jours sur le portant. Par contre, j’ai remis mes culottes et mes chaussettes en vrac comme avant. Pareil pour les écharpes et les gants (j’avais même plié les gants!!!!! 😉 )

Mais pourquoi plier à la KonMari et pas juste plier normalement? Parce que cette méthode de pliage hyper-compacte permet de vraiment maintenir les fringues bien lisses. Pas de risque que tout se fasse la mal dès qu’on touche la pile.

Je sais que j’ai une tendance control-freak et un de mes buts est de mettre toujours plus de souplesse dans ma life. C’est pourquoi la méthode Marie Kondo ne me convient pas. Je suis quelqu’un d’ordonnée mais pas maniaque. J’aime que les gens se sentent à l’aise quand ils viennent chez moi. Avec l’organisation Marie Kondo, j’ai l’impression que plus personne n’oserait bouger une oreille, mon amoureux et les kids compris.

Si toute la famille n’adopte pas cette méthode, vous pouvez être sûr que vous allez vous coltiner le double de rangement pour tout maintenir tip top et, ça, c’est no way en ce qui me concerne! Je cherche à me décharger un maximum des tâches qui ne me procure pas de la joie en essayant plutôt de trouver des astuces qui permettent à tous les membres de la famille d’avoir un intérieur rangé sans avoir l’impression de faire un effort particulier pour y arriver.

Si vous avez adopté la méthode Marie Kondo, je serais vraiment curieuse de savoir si vous tenez sur le long terme.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
9
2 Commentaires
  • Cécile
    janvier 16, 2019

    Bonjour,
    Enfin un article réaliste sur le rangement Mari Kondo.
    La première fois, j’ai fait comme tout le monde, tout plié, ça a dutè euh, quelques mois, puis j’ai repris le pliage à mafaçon, et mes meubles à vêtements n’étaient pas tous adapté à sa technique.
    Donc j’ai adopté, qques règles qui me simplifient la vie, sans culpabiliser.
    1. Ranger et plier au fur à mesure des repassages , cad une fois par semaine,
    Repasser l’essentiel
    2. Trier au fur à mesure: un qui rentre un qui sort. Du coup mon dresing déborde pas
    En fait j’applique la loi paretto, 20/80
    20% d’effort sur 80% des tâches
    Et non 80% sur 20% des tâches.
    En gros un peu chaque jour, plutôt que d’y passer la journée. Je suis comme toi, j’aime avoir du temps libre pour autre chose.
    Pour le ménage c’est pareil.
    Et depuis, je respire mieux sans être débirdèe.

  • Carole WOLF
    janvier 21, 2019

    Bonjour Mélanie,
    Tout d’abord, je voulais vous dire que je vous lis avec beaucoup de plaisir chaque vendredi.
    Votre article sur les rangements m’a beaucoup plu et m’a motivée à vous écrire.
    J’adore aussi ranger.
    Tous les 2-3 ans, je revisite les placards de ma cuisine, le galetas ou la cave …et je jette. Cela prend du temps, mais cela fait tellement du bien « à la tête » !

    J’ai été toujours été la pro du rangement dans mes habits. Mais j’ai néanmoins changé ma façon de suspendre mes T-shirts après vous avoir lue. Car, comme vous le dites si bien, « … c’est difficile de faire la différence entre un t-shirt uni marine et un autre t-shirt uni marine une fois plié… ».

    Il y a trois semaines, je suis tombée par hasard sur la série de Marie Kondo. Je trouvais l’idée peu intéressante au départ, car je pars toujours du principe que tout le monde range comme moi !
    Mais je me suis laissé prendre au jeu et j’ai regardé toute la série.

    Si je n’ai pas changé ma façon de ranger mes chaussettes et mes culottes (!), j’y ai enfin trouvé un système de rangement qui me permet de trouver rapidement mes affaires de sport dans un de mes tiroirs. Et depuis, je l’ouvre avec beaucoup de plaisir et de soulagement, car je ne dois pas tous les sortir pour trouver « le training » !

    Au plaisir de vous lire ….

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *