Challenge #13: ne pas parler de la météo

Qu’est-ce que je suis contente que le mois de mars soit terminé!!!!

Durant ce mois, je m’étais fixée comme défi de ne pas parler de la météo. Bon, je vous l’accorde, j’avais pas choisi le bon mois pour le faire vu la météo pourrie qu’on a eu. Ça a rendu le défi vachement plus compliqué à relever.

Si j’avais décidé de me fixer ce challenge, c’est parce que j’en pouvais justement plus de parler non-stop de la météo. Vu le temps horrible de cet hiver, j’ai l’impression qu’on ne parlait que de ça. Avec chaque personne que je croisais, c’était le sujet de conversation numéro 1.

N’a-t-on pas de sujet plus intéressant à aborder?

J’ai donc tenté de relever le défi. Et vous imaginez bien que je n’y suis pas arrivée. En fait, je n’ai jamais autant parlé de météo. Parce que, vu que je tentais ce défi, c’est devenu un vrai sujet de conversation. Quand j’avais rendez-vous avec quelqu’un qui savait ce que je faisais, on en parlait. Ce que les gens m’ont le plus dit: Comme je savais qu’on allait se voir et qu’on n’allait pas pouvoir parler météo [raté!!!!!!!], j’ai pris conscience à quel point j’en parlais tout le temps, avec chaque personne que je croise. C’est incroyable!

Il faut quand même dire que je suis arrivée à ne pas aborder en premier cette question. Si on m’en parlait, je répondais par un vague Ouais et passais à autre chose. Enfin j’essayais… A part le 26 mars. J’en pouvais tellement plus du temps pourri que je me sentais comme une marmite à vapeur prête à exploser de m’interdire de crier au monde à quel point j’en pouvais plus. Il fallait que ça sorte. A ma tante qui m’envoyait un message pour prendre de mes nouvelles, j’ai répondu par un Il faut que ça sorte, en fait j’en peux plus de ce temps de m…!!!!!!!! J’veux du soleil!!!!! Je crois que ça m’a jamais fait autant de bien de parler de météo.

Si je ne vois pas l’intérêt de parler du temps (les Ça va mieux que le temps! et autres Oh, c’est magnifique ce soleil mais il faut en profiter parce que ça ne va pas durer…), je me suis surtout rendue compte que c’était quand même le sujet qui permettait d’établir un contact avec des gens qu’on ne connait pas très bien. Dans le voisinage par exemple. Quand je rencontre un voisin que je ne connais pas bien, c’est un moyen de se dire plus qu’un Bonjour. En fait, c’est un sujet super pratique pour montrer aux gens qu’ils sont un peu plus important qu’un total inconnu (avec qui on se contenterait d’un Bonjour) mais pas encore des amis avec qui on peut aborder des sujets plus personnels et donc moins superficiels que le temps.

Bilan des courses: vive le soleil, vive le printemps et f… la pluie, le vent et le froid!

Pour ce mois d’avril, mon défi sera de ne prendre ni escalators ni ascenseurs et de monter et descendre les étages à pied. Heureusement que je n’habite pas New York!!!!

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
11

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *