Mes 20 astuces pour réduire mes déchets

Avant d’arriver au Zéro Déchet à la Béa Johnson, je tente le moins de déchets à la Mélanie! Ça fait plusieurs années que je suis (entendez I follow donc et pas I am)  la star de la « pas de poubelle » franco-américaine et sa démarche me fait autant flipper qu’elle m’attire. Je pense souvent à elle en me disant « Mais comment elle fait avec des ados? », « Mais comment elle fait pour avoir encore des amis? », « Mais comment elle fait?!!!??????!!!!!!! »

Comme premier conseil, elle prône de REFUSER. Soit dire « non » à ce qu’on nous donne. J’ai trouvé l’idée excellente. Comme toute bonne élève qui se respecte, j’ai tenté le truc. Quelle galère!!!! Je me rappelle notamment m’être retrouvée à dormir chez l’habitant lors d’un festival l’année dernière. Notre logeuse adorait coudre et offrir ses créations à ses hôtes. Quand je suis arrivée dans la chambre, il y avait, sur le lit, délicatement emballé dans des mètres de papier plastifié transparent, un cale-porte en tissu provençal genre Souleiado. Un cadeau qu’on offre évidemment à la femme et non pas à l’homme du couple…

J’ai trouvé l’attention tellement charmante que je me voyais mal lui dire que ma cops digitale était Béa et que, comme elle, je tentais de réduire mes déchets et que je n’allais donc pas accepter son présent mais que c’était tellement gentil de sa part d’y avoir pensé. Je l’ai donc pris en lui disant que ça me faisait tellement plaisir et… je l’ai balancé dans la première poubelle venue lorsque je suis arrivée à l’aéroport. Je sais, c’est lâche!

Pareil dans la rue, dès que quelqu’un m’aborde, je file en courant de peur qu’il tente de me refiler quelque chose. La vraie folle.

J’ai alors décidé de ne pas viser le Zéro Déchet mais plutôt le moins de déchets. J’irai à mon rythme et tant pis pour les rabat-joie qui me diraient que « si c’est pour faire ça, autant ne rien faire du tout ». 

Voici 20 trucs que j’ai mis en place et qui me permettent de déjà pas mal réduire mes déchets:

(je ne récris pas un long blabla pour chaque point parce que j’en ai souvent déjà parlé dans un billet. Il vous suffit de cliquer sur les mots qui apparaissent en rose et vous serez dirigé vers ces billets.)

Au bureau

  • Le carnet WhyNote qui permet d’écrire au stylo puis d’effacer tous vos mots avec un peu d’eau.
  • Mon Kindle et la bibliothèque. Du coup, je n’achète presque plus de vrais bouquins en papier.

A la cuisine

  • Le film alimentaire lavable. Pratique pour emballer les sandwichs. Comme c’est beaucoup plus rigide que du film alimentaire traditionnel, je dois avouer que ce n’est pas aussi pratique (par exemple pour recouvrir un bol rempli d’aliments que l’on voudrait mettre au frigo) mais il y a de l’idée…
  • Les serviettes en tissu.
  • Le produit vaisselle que j’utilise aussi pour me laver les mains. Je le verse dans un flacon pompe en verre que j’ai acheté et ni vu ni connu.
  • Machine à café automatique Koenig Finessa dans laquelle je peux mettre des vrais grains à café. C’est ma victoire de la fin de l’année dernière. Ma machine Nespresso est tombée en panne et, comme j’en avais marre de jeter des tonnes de capsules tous les mois, j’ai changé de crémerie. J’étais tellement habituée au goût Nespresso que je n’aimais tout d’abord pas le café de ma nouvelle machine et, maintenant que je me suis totalement désintoxiquée de ce goût, je ne reviendrais plus en arrière. En plus, j’ai un de ces plaisirs chaque fois que je jette le marc dans le compost! C’est ma victoire de 2017.

ABONNEZ-VOUS à MA NEWSLETTER!
Tous les vendredis, gratuitement dans votre boîte e-mail. Exemple.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers

A la salle de bain

  • Le bicarbonate de soude comme déodorant.
  • Le 2-en-1 pour la douche: savon ET shampoing (le produit que j’utilise).
  • L’huile d’olive comme hydratant pour le corps. J’en ai mis un peu dans une bouteille et je m’en mets sur tout le corps après la douche. Je n’ai jamais eu la peau si douce et, contrairement aux idées reçues, on peut s’habiller rapidement après en avoir mis (j’en mets un peu pas des litres!)
  • L’épilation définitive! Quel pied. Ça fait mal au porte-monnaie sur le moment mais ça vaut la peine. Je me suis offerte le bikini et les aisselles. Un jour, je m’offrirai certainement les gambettes mais, en attendant, j’utilise cet épilateur.
  • Mon doigt au lieu des Q-tips. Sous la douche, le jet d’eau dans les oreilles et hop, le tour est joué! 😉
  • Une brosse au lieu d’un peeling.
  • Des cotons lavables pour me démaquiller ou me mettre de la lotion.

Dans mon sac

Au rayon intime

  • Les serviettes hygiéniques en tissu pour remplacer celles jetables (le modèle que j’utilise).
  • La Mooncup qui remplace les tampons.
  • Le stérilet au cuivre pour remplacer la pilule contraceptive. Mes règles sont plus fortes qu’avant, j’ai plus souvent mal au ventre, je ne sais pas exactement quand elles vont arriver, j’ai parfois des boutons mais qu’est-ce que je suis heureuse de sentir à nouveau tout ça après plus de 20 ans à prendre une pilule tous les matins!!!!!!

J’ai essayé mais j’ai laissé tomber:

  • La maïzena à la place du shampoing sec. Ça marche très bien mais, comme je n’utilisais jamais de shampoing sec avant, je ne l’utilise finalement jamais.
  • Faire pipi sous la douche pour économiser une chasse d’eau. Sauf que j’utilisais tellement d’eau sous la douche pour être sûre que ça ne sente rien et qu’il ne reste aucune trace que je ne faisais aucune économie d’eau…
  • Les produits de ménage vert. Parce que j’ai une femme de ménage et qu’elle trouve que ça ne lave pas assez bien. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot!
  • L’huile de coco comme démaquillant. Depuis que j’ai dû faire venir un plombier pour déboucher mon évier qui s’était bouché… à cause de toute l’huile que j’utilisais, j’ai laissé tomber. Dommage parce que c’était vraiment top.
  • Le dentifrice solide. C’est peut-être un a priori mais j’avais l’impression que ça lavait moins bien.

Ce que j’achète en vrac:

  • L’huile d’olive (et les autres huiles, tournesol, colza,…)
  • Le vinaigre
  • Le produit pour la lessive
  • Le thé
  • Le produit vaisselle
  • Sûrement bientôt mon produit de douche qui fait aussi office de shampoing puisque j’ai vu qu’ils en avaient dans le magasin dans lequel je vais souvent pour acheter du vrac.
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 1'600 abonnés à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
14
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
6 Commentaires
  • sandryon lela
    février 10, 2018

    Bonjour
    Tu peux en dire plus sur la machine à café? Où l’as tu achetée? Quels avantages.? Etc
    Merci!

    • Mélanie
      février 12, 2018

      Volontiers. Je ne sais pas si tu es en Suisse. Si c’est le cas, je l’ai trouvée chez Interdiscount et, si je l’ai choisie, c’est d’abord à cause de sa taille (je crois la plus petite sur le marché. Les autres sont vraiment énormes) et pour son prix. Elle fait un café à la fois (alors que la plupart des machines en font deux simultanément) et seulement du café (trois tailles). Pas de latte, cappuccino,… Je la trouve très bien mais, vu son prix, elle ne permet pas d’opérer des réglages très très fins (moulure, température) qui permettraient de ravir le palais des plus grands connaisseurs de café. Pour un début et pour mon palais, je la trouve parfaite.
      J’espère t’avoir donné des indications qui te seront utiles.

  • Florence Eggs
    février 10, 2018

    Pour le démaquillant il y a les lingettes JEMAKO lavables que j’utilise depuis maintenant des années. C’est super économique et écologique de se démaquiller à l’eau👍.

    • Mélanie
      février 12, 2018

      C’est juste. J’avais déjà eu l’occasion d’en essayer mais, je ne sais pas pourquoi – ça doit être psychologique – mais, le fait de ne rajouter aucun produit me donne l’impression de n’être jamais vraiment bien démaquillée. Par contre, j’utilise ce type de « lingettes » quand je suis en voyage et je trouve ça vachement pratique.

  • Virginie
    février 23, 2018

    J’ai eu peur quand j’ai lu « mon doigt au lieu de … » haha !! Et oui, pas facile… je suis pareille, je teste des choses, je reviens en arrière, j’y retourne, je trouve finalement mieux ou pas du tout, etc. Puis, petit à petit, l’essentiel est que l’on finit par trouver ce qui nous convient et que les petites habitudes se mettent en place ! Et aussi, ce qui compte aussi est d’être dans cette démarche positive ! Bonne continuation (le destop est venu a bout de mon bouchon a l’huile de coco en ce qui me concerne (je me lave les dents avec). Et le bicarbonate en déo, tu fais comment ? Tu le dilue avec un peu d’eau et tu en fais un spray ?? J’ai bien ri pour le pipi sous la douche aussi… faut tout essayer, tu as raison !!)

    • Mélanie
      février 25, 2018

      Pour le bicarbonate, j’en ai mis dans une boîte-doseur (je sais pas très bien comment appeler ça. Tu peux mettre des épices ou du thé dedans). Je l’ai sur le rebord de ma baignoire. Quand j’ai terminé ma douche, hop, j’en verse en peu dans ma main (encore un peu mouillée de la douche), je frotte mes mains ensemble puis je frotte sous mes aisselles. Ça fait un peu comme une pâte. Et le tour est joué!!!!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *