[Simply111] Décembre: envoyer une CARTE POSTALE par jour. L’heure du bilan

Le mois de décembre s’achève et l’heure du bilan a donc sonné. Pendant tout ce mois de décembre, je m’étais fixé d’envoyer une carte postale par jour à quelqu’un de mon entourage et, le 10 décembre, j’ai déjà abandonné. 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas mes défis Simply111, je vous explique de quoi il s’agit dans ce billet.

J’adore envoyer des cartes postales mais quand je l’ai décidé et à qui je l’ai décidé. Là, tout d’un coup, ce qui était un plaisir s’est transformé en corvée.

J’ai envoyé quelques cartes et ça m’a fait plaisir puis, un matin, je me suis levée en me demandant à qui je pourrais bien écrire quoi, sur quelle carte. Et, là, ça a commencé à me prendre la tête. Le lendemain pareil. Et le surlendemain rebelotte.

En manque d’inspiration, j’ai envoyé deux fois une carte postale à mon amoureux. De désespoir, je m’en suis même envoyée une à moi! 😉

Moi qui étais tellement contente de toutes les cartes que j’envoyais quand j’en envoyais, j’ai fini par avoir honte de certaines parce que je le faisais sans inspiration aucune. Elles existaient mais sans aucune âme.

Aux alentours du 10 décembre, j’ai donc pris une grande décision: arrêter d’essayer à tout prix d’envoyer une carte postale par jour. J’ai décidé que je préférais que ce plaisir reste un plaisir plutôt que de parvenir à relever un défi quoi qu’il arrive.

Ce défi, même raté, a au moins eu le mérite de m’apprendre ça: quand on y pense, on a tellement peu de vrais plaisirs (petits ou grands) dans la vie qu’il est primordial de les choyer. Alors, les cartes postales, je vais continuer à en envoyer, avec GRAND PLAISIR et surtout seulement par pur plaisir, plus jamais par obligation.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 1'600 abonnés à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
9
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *