Progresser lentement mais sûrement grâce à cette astuce

Il y a quelques mois, j’assistais à un cycle de conférences sur le développement durable. En sortant d’une discussion, une femme est venue vers moi en me disant qu’elle lisait mon blog et qu’elle le trouvait sympa. On a commencé à papoter.

Elle m’expliquait qu’elle tenait elle aussi un blog sur la thématique de la consommation responsable. Elle poursuit en me disant qu’elle vient de lancer des sacs en PET recyclé pour qu’on puisse transporter nos légumes au lieu d’utiliser les sacs en plastique mis à disposition dans les supermarchés.

Je lui dis que je trouve ça génial et, là, une femme qui se trouve à côté de nous et nous écoute nous dit qu’elle est à fond dans le zéro déchet et qu’elle n’utiliserait JAMAIS ce genre de sacs parce que, même si c’est du PET recyclé, il y a des substances chimiques qui partent dans l’eau quand on les passe en machine, que ça tue les poissons et qu’on peut pas se plaindre ensuite si des millions de gens meurent et que la planète aussi. En gros, en bonne partie à cause de nous et notre ignorance. Bon, j’exagère un peu mais vous voyez le genre: la rabat-joie total qui coupe tout enthousiasme.

Vous avez certainement déjà croisé des gens comme ça.

Vous, vous êtes super content parce que vous faites un truc que vous trouvez bien et on vous dit que ce que vous faites ne vaut pas la peine, que c’est vraiment nul, que si c’est pour faire ça autant ne rien faire du tout,…

J’ai de la peine avec ce genre de personnes. Moi qui avance aux caresses positives, les gens comme ça me glacent. 

C’est pareil avec la méditation. J’adore ça et, depuis quelques mois, j’arrive enfin à méditer tous les jours, ou presque. Parfois 10 minutes dans la journée, parfois 20 et parfois juste 3 minutes. Ça me fait un bien fou et, en plus, je suis super contente d’y arriver.

Et BAM!

L’autre jour, je me retrouve à boire un café (ou plutôt un thé vert. Un truc de nana qui médite, quoi!) avec une nana qui médite depuis presque 20 ans et qui me dit que ça ne vaut pas la peine de faire des séances de moins de 25 minutes parce que ça ne nous permet pas de nous mettre dans je ne sais même plus ce qu’elle ma raconté ensuite tellement j’étais déjà gavée.

Le problème avec ces personnes qui sont déjà des pros dans leur domaine, c’est qu’elles ont déjà tellement d’années de pratique qu’elles oublient que, elles aussi, elles ont bien dû débuter un jour. Elles ne sont sûrement pas passées d’un jour à l’autre de 3 poubelles par semaine à un bocal par année ou de 0 minute de méditation à 2 heures par jour.

Ma technique pour progresser constamment sans trop faire d’efforts

Je suis une adepte de la technique des petits mais alors des tout mais alors tout petits pas.

Parfois je suis tentée de viser tout de suite la lune. Dans ce cas, je me force à redescendre sur terre et en faire beaucoup mais alors beaucoup moins que ce que j’avais prévu.

Par exemple, un matin, si je me sens la queen et que je me dis que je vais faire 20 minutes de méditation parce que je me sens super au top, je fais déjà une séance de 5 minutes ou même 3. Et je m’arrête là.

C’est sans doute mon caractère mais, pour qu’une habitude s’ancre durablement en moi, il faut que j’y aille mollo mais pendant longtemps. Si j’y vais trop vite d’un coup, vous pouvez être sûr que je ne vais pas tenir sur la longueur. Je vais peut-être me sentir la méga queen pendant un temps mais je vais surtout me sentir la méga looseuse pendant longtemps.

J’ai lu plusieurs livres de Gretchen Rubin. (Only in English, sorry.) Je trouve très intéressant la façon dont elle classe les gens. Pour elle, il y aurait quatre groupes en fonction de la manière dont les gens tiennent des habitudes. Moi, par exemple, je suis une « Upholder ». En gros, la bonne élève, celle qui fait ce qu’elle dit. Donc, il faut que je fasse gaffe à ce que je dis parce que si je m’engage à faire 3 heures de sport dans la journée, je vais tout faire pour y arriver quitte à m’épuiser. Si ça vous intéresse, lisez ce billet (en français) je trouve que ces quatre tendances y sont très bien résumées.

Lire sur ces quatre tendances m’a permis de mieux comprendre ma façon de fonctionner mais aussi celle des gens qui m’entourent et je suis vachement plus cool avec eux désormais. Mon amoureux ne fonctionne PAS DU TOUT comme moi. La plupart de mes cops non plus. Avant, j’avais tendance à les trouver mous, pas assez volontaires mais maintenant je sais que c’est juste parce qu’on ne fonctionne pas tous de la même manière. Vous allez sûrement vous dire que j’étais naïve et que c’est évident qu’on fonctionne tous différemment mais, en ce qui me concerne, il y avait une case qui n’était pas encore complètement allumée à ce propos.

Un jour, je suis tombée sur un podcast dans lequel était interviewé Dan Harris. Je n’avais jamais entendu parlé de ce gars mais paraît qu’il est super connu aux States. En gros, c’est un journaliste américain qui est devenu hyper connu puis il est tombé dans la drogue, il a touché le fond en faisant une crise de panique en direct à la télévision (c’est d’ailleurs la première vidéo sur laquelle on tombe quand on tape son nom dans Google) puis a découvert la médiation et alléluia je renais, j’écris des livres à succès sur la méditation. Bref, la success-story comme les Américains savent si bien en faire.

En plus des bouquins, Dan a lancé une application de méditation. (Andy, tu me pardonneras mais désormais on fait couple à 3 avec Dan…) Ce que j’aime particulièrement dans sa démarche, c’est qu’il dit que même une minute compte. Oui, une minute, c’est déjà beaucoup. Et c’est surtout mieux que rien. Donc, dans son application (only in English, encore sorry), il y a plein de cours différents donnés par plein de gens différents et il y aussi des cours qui ne durent qu’une minute.

Et moi, je dis Big Up Dan! Moi, comme toi, je crois que peu c’est déjà beaucoup. Faire un tout petit peu de n’importe quoi (un tout petit peu moins de déchets, acheter un tout petit peu moins, méditer un tout petit peu plus, faire un tout petit peu plus de sport, utiliser un tout petit peu moins de dentifrice (ben ouais, pourquoi pas?!!???), regarder un tout petit peu moins Facebook) sur le long terme me permet de prendre confiance en moi et de pouvoir ensuite ajouter un nouveau caillou sur une base déjà bien solide. J’ai dit un caillou, pas une pierre ou un rocher. Je devrais même dire un gravillon parce que c’est à ce moment qu’on serait tenté d’y aller à fond vu qu’on est super enthousiaste et confiant.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 1'600 abonnés à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
17
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
7 Commentaires
  • Orianna
    janvier 26, 2018

    Ho mon dieu, c’est tellement vrai !! A un moment j’étais tentée de me mettre à la course à pied, mais tout de suite on m’a expliqué que si je courais moins de 45 minutes ça ne servait à rien… Moi qui aies du mal à tenir plus de 10-15 minutes, j’étais découragée avant d’avoir commencé !
    Là je me suis mise au gainage : tous les matins 45 secondes de planche, puis 30 secondes de chaque côté. Oui ce sont bien des secondes (des tout petits petits pas) ! Et au bout de 20 jours j’en suis à 1 minute 10 en planche et 40 secondes de chaque côté !!
    Mais le secret : c’est que cette fois-ci je n’en ai parlé à personne 😉

    • Mélanie
      janvier 29, 2018

      Excellent! Promis, je ne le dirai à personne… 😉 A propos de secondes, je fais presque tous les jours 7 minutes de sport avec l’application Seven. Je n’ai jamais fait aussi peu de sport et pourtant je ne me suis jamais sentie aussi fit. Sûrement parce que j’arrive à faire du sport un peu tous les jours plutôt que beaucoup de temps en temps.

  • Magali
    janvier 26, 2018

    Bonjour ! Je suis entièrement d’accord avec vous ! Il vaut mieux un petit peu que rien du tout ! Moi aussi j’en connais des ortho-… Du genre, il faut marcher 2 heures. Sinon, ça ne sert à rien ! Personnellement je manque cruellement de temps pour avoir de l’activité physique, mais si je vais acheter le pain à pied, ou si je m’arrête marcher 10-15 minutes en rentrant du travail, et bien maintenant je me réjouis de cette activité, je fais comme je peux..
    Votre newsletter est très agréable à lire et intéressante, merci à vous !
    Magali

  • Aurore
    janvier 27, 2018

    Je viens de regarder les différentes tendances de Gretchen et je suis définitivement une questioner ! Avant de mettre en place une habitude, j’ai toujours besoin de recherche, de questionnement, c’est d’ailleurs pour ça que j’apprécie ton blog, ça me permis de faire le tri entre plein de différentes choses !

    • Mélanie
      janvier 29, 2018

      Génial! Je trouve ses différentes catégories super intéressantes et arriver à me positionner dans un groupe m’a vraiment beaucoup aidée.

  • Tamara
    janvier 27, 2018

    J’adooore ce post et ton blog en général! Ce que tu dis me parle beaucoup! J’en prends note et je l’applique. Merci!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *