[Simply111] Mois d’août sans espionner le profil de mes ex, l’heure du bilan

Ce mois, pour mon défi Simply111, j’avais donc décidé de ne pas espionner le profil de mes ex, des ex de mes ex, des actuelles de mes ex,… Sur Facebook évidemment mais aussi sur Instagram, Snapchat. 

Pour connaître les détails de mon défi de ce mois, vous pouvez relire ce billet.

Si vous ne connaissez pas mon défi Simply111, je vous explique tout dans ce billet.

J’Y SUIS ARRIVÉE et je peux vous dire que ça fait un bien fou. En fait, vu que j’étais sur un gros mandat et que j’avais des deadlines à respecter, j’ai tout simplement passé moins de temps sur les réseaux sociaux. Et c’est surtout ça qui fait vraiment du bien.

Ce qui est le plus dingue quand je suis moins sur les réseaux sociaux, c’est de me rendre compte à quel point ça ne me manque pas et à quel point je n’ai pas l’impression de passer à côté de quelque chose.

Je m’étais retirée de Facebook pendant une année. C’était il y a bien longtemps. A l’époque où les statuts se réduisaient à « Mélanie is… » et sa déferlante de « is en train de manger un pain au chocolat », « is très heureuse », « is dans le train »,… Au bout d’une année, je m’étais réinscrite parce que je trouve qu’il y a quand même des bons côtés à y être et, depuis, j’oscille entre des moments où je gère très bien et d’autres périodes où je gère moins bien.

Depuis, j’ai mis en place quelques stratégies afin d’être moins tentée d’y passer trop de temps. (Ça concerne surtout Facebook parce que les autres réseaux sociaux sont moins chronophage en ce qui me concerne.) Parce que mon problème majeur est qu’il m’est presque impossible d’y aller juste deux minutes pour poster quelque chose sur mon profil perso ou la page de mon blog. Une fois que j’y suis, je clique quand même sur cet article qui a l’air intéressant, puis j’en profite pour aller voir le profil de cette personne que je n’ai plus suivie depuis longtemps, puis celui de mes ex, puis des actuelles de mes ex, puis des ex des mon actuel,… Je vous ai déjà expliqué le topo.

Restez informés!
Rejoignez les plus de 1'500 abonnés à ma boostletter hebdomadaire et recevez GRATUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes qui vont changer votre vie"
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers

Mes stratégies pour mieux gérer ma consommation de Facebook:

  1. Désactiver les notifications sur tous mes appareils électroniques
  2. Sur mon iPhone, placer l’application à la dernière page, au fin fond d’un dossier, pour ne pas voir le carré bleu avec un grand F qui tente de m’attirer dans sa toile dès que j’allume mon smartphone. (J’ai essayé de retirer carrément l’application de mon smartphone mais, comme j’utilise Facebook à titre pro – eh oui! 😉 – je l’ai remis. Je pouvais bien continuer à accéder à mon compte depuis Safari mais c’était vraiment la galère. Donc j’ai laissé tomber cette stratégie… pour le moment.)
  3. Faire pareil que le point 2 sur mon iPad et mon ordinateur
  4. Le truc du lâche: au lieu de retirer un ami de ma liste d’amis, j’use et j’abuse du « ne plus suivre ». Je reste ainsi ami avec cette personne mais je ne vois plus ses statuts apparaître sur mon fil.

Je sais aussi que quand j’ai un coup de mou ou que je procrastine, ce sont des moments où je suis tentée d’aller passer trop de temps sur Facebook et, surtout, d’aller voir les profils de gens qui me donnent envie de faire la langue de p… (non mais t’as vu celle-là! Oh la honte!) Ça doit être un truc qu’on fait pour se persuader qu’on est vachement mieux et que notre vie est quand même trop cool sauf que, après avoir fait l’overdose de tels profils, je me sens juste encore plus mal qu’avant.

Désormais, j’essaie donc d’éviter d’aller sur Facebook dans ces moments-là. (Je dis bien j’essaie.) J’essaie de me couper des écrans pour un moment et de faire autre chose. Même la vaisselle, pourquoi pas. Juste le temps que ça passe.

En gros, ce mois m’a permis de réévaluer ma consommation des réseaux sociaux. C’est bien de faire le point de temps en temps histoire de sentir qu’on garde un peu le contrôle par rapport à ces outils et qu’on ne se fait pas complètement avoir par tout ce qu’on nous met à disposition.

Et vous, vous avez des trucs pour gérer votre consommation de réseaux sociaux?

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 1'500 abonnés à ma boostletter hebdomadaire et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes qui vont changer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
6
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *