Pourquoi est-ce qu’on IMAGINE toujours LE PIRE?

Il y a dix jours, un vendredi, je reçois ça dans ma boîte à lettres:

Imaginer le pire

un avis me signalant que j’ai reçu 1:

  • colis
  • lettre/s recommandé/s
  • acte/s judiciaire/s
  • acte/s de poursuite
  • paiement/s

Je n’ai rien commandé. Je n’attends donc rien de particulier. C’est sans doute pour cela que mon cerveau s’est mis à mouliner à 100 à l’heure et qu’il a fini par ne voir plus que:

  • acte/s judiciaire/s
  • acte/s de poursuite

C’est sûr, je n’ai pas dû payer mon loyer depuis des mois et je reçois un avis d’expulsion. Ou, pire, j’ai commis une infraction terrible sur la route, genre j’ai renversé quelqu’un sans même m’en rendre compte, il est décédé après des heures de souffrances et les flics m’annoncent que je vais finir en taule… 

La tendance qu’a notre esprit à imaginer le pire

Mais pourquoi, alors que je n’attends rien, me dis-je forcément qu’un truc horrible m’attend?

C’est comme quand des policiers sont derrière vous alors que vous êtes au volant. Il suffit des les voir pour vous imaginer que vous avez fait quelque chose de mal alors que vous roulez simplement tranquille peinard.

Le problème, c’est que je ne pouvais pas me rendre à la poste avant lundi. Ça me laissait donc deux jours entiers plus une soirée pour ruminer.

Tout d’un coup, ouf, je me rappelle que ma carte bancaire ne fonctionne plus et que j’en ai recommandé une. C’est sûr, c’est elle qui m’attend sagement à la poste. Je peux enfin me détendre. Une détente de courte durée puisque, le lendemain, je découvre que la fameuse carte se trouve dans la boîte à lettres.

Et c’est reparti pour un tour d’angoisse. Si ce n’est pas la carte bancaire, c’est donc FORCÉMENT un truc affreux…

Je fais plusieurs méditations SOS afin de me calmer l’esprit. Ça fonctionne. Un moment.

Le lundi, à la première heure, je suis à la poste.

Et voilà que je vois un colis pas méchant du tout.

Imaginer le pire

Ça provenait d’un ancien contact que j’avais quand j’étais encore journaliste lifestyle. Cette marque de cosmétique m’envoyait très gentiment ses nouveautés.

Je me suis pris la tête presque tout le week-end pour des produits gratos!!!!!!!!!!!

Imaginer le pire

Le truc horrible, c’était donc des produits de beauté gratos!!!!!

Non mais j’en reviens pas qu’on puisse se pourrir la vie pareillement.

Mais alors que faire quand ça arrive?

Tout le week-end, quand une pensée négative arrivait à ce propos (et j’aime mieux vous dire que c’était fréquent), j’essayais de me raisonner histoire de ne pas m’imaginer le pire. Je me disais que tout allait très bien se passer, que je n’allais pas finir sous un pont ou derrière des barreaux.

Je me répétais qu’une belle chose m’attendait. Dans ma tête, à haute voix. J’ai même écrit sur un carnet « j’arrive à la poste et une heureuse surprise m’attend ». Il paraît qu’il n’y a pas mieux qu’écrire à la main pour que l’info parvienne au cerveau. Bref, j’ai tenté de faire un max de pensée positive. J’en fais de plus en plus ces derniers temps et j’ai l’impression que ça fonctionne. En tous cas, ça me permet de ne plus me pourrir un week-end entier.

Si mon esprit ne s’était pas immédiatement emballé, j’aurais aussi simplement pu voir que le « 1 » inscrit sur l’avis correspondait au mot « colis » et non pas à « acte/s judiciaire/s » ou à « acte/s de poursuite ». Mais, pour ça, il aurait fallu que je sois prête à le voir. Et ce n’était malheureusement pas encore le cas. Ah, ces maudits vieux réflexes…

Rassurez-moi, vous vous imaginez aussi le pire dans un tel cas? Et vous faites quoi quand ça vous arrive? J’aime bien sentir que je ne suis pas seule! 😉
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
20
1 Commentaire
  • Bilalli
    avril 28, 2017

    Oh comme ça fait du bien de vous lire ! Je pensais etre la seule folle sur cette planète à guetter le facteur ou ma boîte aux lettres… merci pour vos articles je me régal à chaque fois. Avec mes cordiales salutations.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *