J’avoue, J’AIME PAS la COURSE À PIED

C’est bon, cette fois c’est dit une bonne fois pour toute: J’AIME PAS LA COURSE À PIED!

Depuis que j’assume cela, je me sens vachement mieux.

Pendant longtemps, je me suis dit que courir, c’était MON sport.

C’est vrai, il a tout pour être le sport « la vie en plus simple » par excellence:

  • on peut courir partout
  • très peu de matériel est nécessaire
  • ça ne coûte rien (je parle d’argent bien sûr, parce que ça coûte en temps et en énergie)
  • ça peut prendre beaucoup de temps ou très peu

Bref, c’est le must!

En plus, j’adore les baskets de courses (je pourrais en acheter mille paires tellement je n’arrête pas d’en voir des cool) et j’adore les yoga-pants qu’on peut revêtir pour courir. (Il y a quelques années, une amie m’a fait découvrir la marque Lululemon et, depuis, je pourrais passer ma vie à acheter des vêtements de sport!)

Je me rappelle, à une époque, j’avais tellement envie de me dire que la course à pied était faite pour moi que je me suis inscrite aux 10 kilomètres de Lausanne histoire de me mettre un peu la pression et me pousser à aller m’entraîner. (C’était il y a bien longtemps parce que, maintenant, si vous vous entraînez pour autre chose qu’un marathon voire un semi-marathon, vous passez vraiment pour un p’tit sirop!)

Je me suis donc entraînée consciencieusement, j’ai couru les 10 kil’ puis j’ai tout arrêté une fois la ligne d’arrivée franchie. Puis, quelques mois plus tard, je me suis dit qu’il fallait absolument que je m’y remette parce qu’il était urgent que je me bouge, que c’était si simple d’aller courir et bla bla bli et bla bla bla…

J’ai alors adopté une nouvelle technique: avoir toutes mes affaires de sport prêtes à l’entrée histoire de n’avoir qu’à sauter dedans en arrivant du bureau et repartir fissa sans prendre le temps de réfléchir. J’avais souvent lu que c’était le premier pas qui comptait. Qu’il suffisait d’enfiler ses habits de sport pour se motiver à aller courir.

ABONNEZ-VOUS à MA NEWSLETTER!
Tous les vendredis, gratuitement dans votre boîte e-mail. Exemple.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers

C’est vrai sauf que je n’avais jamais de plaisir quand j’étais en train de faire du jogging. Et, quand je voyais les autres gens courir, on ne peut pas dire que ça me donnait plus envie. Il y en a qui ont l’air de tellement souffrir en faisant leur jogging que j’ai presque envie de les arrêter pour leur demander pourquoi ils s’infligent ça.

J’ai aussi testé l’application de Karin Le Marchand. Je me suis dit que m’entraîner avec une people serait cool. L’app est effectivement bien mais ça ne m’a pas fait tenir sur la longueur pour autant.

Et, un jour, j’ai eu la révélation: et si le running n’était simplement pas mon sport? Et si je n’aimais tout simplement pas ça?

Ça va vous paraître un peu con mais ça a été une révélation pour moi: accepter de m’avouer que je n’aimais tout simplement pas ça. 

Depuis, j’ai rangé mes affaires de course au placard et je n’essaie même plus de me dire que peut-être que ça serait bien de… NON!!!!!! La course, ce n’est pas pour moi et basta. Et je me sens tellement mieux dans mes baskets!

En plus, je me sens fit. Je marche beaucoup et, surtout, je fais tous les jours l’entraînement de mon sport plus la vie en plus simple, tu meurs: 7 minutes. Ça fait deux ans que je fais cet entraînement presque tous les jours et je vous jure que je vois presque mes abdos poindre à l’horizon!

A lire: 7 minutes, l’application qui me fait me bouger tous les jours

Je dois lutter pour accepter que tout ne me correspond pas. Parce qu’il m’arrive très souvent d’avoir envie d’aimer quelque chose. Avoir envie d’aimer faire la cuisine, avoir envie d’aimer courir, avoir envie d’aimer les films prise de tête, avoir envie d’écrire du beau français avec des phrases super bien tournées…

Sauf que non et accepter tout ça est une telle libération!

Et, vous, ça vous est déjà arrivé de vous « infliger » quelque chose qui ne vous correspond pas? Je serais curieuse de savoir si je suis la seule dans ce cas ou non.
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
17
2 Commentaires
  • Aline
    octobre 13, 2016

    J’aimerais tellement aimer courir moi aussi, m’entraîner avec des amis, me lancer des défis et participer à des courses! Mais je me suis rendue à l’évidence… Je n’aime pas ça et mon corps non plus d’ailleurs! Pourtant, malgré tout, j’ai toujours espoir que cela change un jour… Du coup votre article me parle particulièrement et je me dis que c’est peut-être le temps d’accepter les faits et de me concentrer sur des sports qui me procurent plus de plaisir 😉 Merci pour cet article et pour les autres en général !

    • Mélanie
      octobre 17, 2016

      Je suis exactement comme vous! Je ne désespère pas d’aimer courir un jour…

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *