L’orgasme: le LÂCHER-PRISE ultime!

Le lâcher-prise, on nous en parle tout le temps.

  • J’en peux plus! Mon boss ne comprend pas ce que je lui dis. J’ai l’impression de parler à un sourd…
  • Lâche prise!

 

  • J’ai beau répéter mille fois la même chose à mon fils, il ne comprend jamais rien! J’en peux plus…
  • Lâche prise!

 

  • J’angoisse pour l’avenir. Je ne sais pas du tout où je vais et ça me stresse…
  • Lâche prise!

 

Le lâcher-prise semble être LE remède à tout problème.

En gros: t’as un problème? Ben lâche prise!

Ok, ça on commence à le savoir mais c’est quoi vraiment le lâcher-prise? Laisser aller pour ne plus se focaliser sur le problème et passer à autre chose? En très gros, c’est ça. Ma super application dictionnaire me donne cette définition:

Abandon du contrôle de sa vie et de la vie des autres, résultant en un bien-être.

Merci pour la définition mais comment peut-on concrètement « abandonner le contrôle de sa vie et de celle des autres »?

Depuis que je médite, je comprends un peu plus le concept. Pendant de brefs instants, j’arrive à me focaliser sur ma respiration et ainsi me recentrer. D’autres fois, j’essaie de faire autre chose (je pars marcher, j’écoute un morceau de musique,…) et ça me permet de déconnecter en pensant à autre chose.

Mais, quand j’y réfléchis, je crois que, en matière d’abandon, il n’y a pas mieux que l’orgasme. Bon, si on devait chercher l’orgasme chaque fois qu’on a un souci ou qu’on se pose des questions existentielles, je passerais ma vie à faire l’amour en tentant d’atteindre ce fameux septième ciel… 😉

Si je vous parle de ça, c’est que je suis tombée sur un projet artistique que j’ai trouvé super joli. Ce sont des vidéos qui montrent des femmes qui jouissent. Oui, oui! Et pas besoin d’aller sur YouPorn ou je ne sais pas quel autre XXXXXXX site. C’est sur YouTube que ça se passe!

Ne vous inquiétez pas, ça n’a rien à voir avec un truc dégueulasse genre nana qui se fait défoncer par un mec avec un sexe tellement grand que ça risquerait de nous dégoûter à vie de la chose. Rien à voir non plus avec une porn-star qui jouit au bout de seulement 30 secondes de léchouilles en gueulant comme une bête! Parce que, tout ça, ça participe à faire passer le sexe pour un truc un peu dégueu et pas très réaliste, non?! Parce que, tout ça, c’est vraiment que du « cinéma »…

Non, là, c’est la vraie vie. Des vraies femmes qui jouissent vraiment.

Ce projet s’appelle « Hysterical Litterature« , soit des vidéos qui montrent des femmes qui lâchent totalement prise en ayant un orgasme en lisant des bouquins même pas forcément érotiques.

Le but? Montrer du cul sur une plateforme de partages de vidéos qui l’interdit.

Mais comment est-ce possible alors? Parce que l’homme à l’origine de ce projet, Clayton Cubitt (il fallait quand même qu’il y ait une bite quelque part… En plus du cul!), propose à des femmes de venir jouir face caméra sans qu’on ne voit jamais le moindre bout d’un sexe.

Le principe est simple: demander à des femmes de venir lire un extrait d’un livre de leur choix assises à une table, face caméra.

La seule demande de Cubitt: qu’elles viennent habillées d’un vêtement qui permet un accès direct à leur sexe.

Parce que, sous la table, à l’abri des regards, il y a la femme de Cubitt qui opère à l’aide d’un instrument magique qui vient titiller le sexe des lectrices.

Toutes les vidéos commencent de la même manière: une femme qui donne son prénom et le titre du bouquin dont elle va lire un extrait.

Elle se met ensuite à lire. Puis à lire plus difficilement à force que l’excitation monte jusqu’à finir par ne plus arriver à lire du tout au moment de jouir. Du vrai lâcher-prise en presque direct live. Avant de terminer en répétant son prénom et le nom de l’ouvrage dont elle vient de lire un extrait.

Le point commun: le sourire énorme que presque toutes affichent une fois l’orgasme passé. Un rire de bonheur et un rire d’avoir osé faire un truc un peu dingue.

L'orgasme: le lâcher-prise total

Marne vient de lire un extrait de « Autoportrait dans un miroir convexe », de John Ashbery.

 

L'orgasme: le lâcher-prise total

Stoya vient de lire un extrait de « Degrés de nécrophilie », de Supervert.

Ce qu’on peut aussi constater? Que, oui, il faut beaucoup plus que 30 secondes pour jouir. (Les vidéos s’approchent plus des 8 minutes que des 2…) Et qu’il n’y a pas d’âge pour le faire puisque, s’il y surtout des jeunes qui ont participé à ce projet pour le moment, il y en a aussi une ou deux beaucoup moins jeunes qui se sont prêtées au jeu.

Bon, pour le moment, vous pensez bien que ce n’est pas Madame-Tout-le-Monde qui participe à cette aventure. Vous imaginez la tête de votre boss ou de vos amis si vous jouissiez sur YouTube… Donc, jusqu’à présent, ce sont surtout des stars du X et des coquines affichées qui relèvent le défi.

(Cette initiative a déjà fait des petits puisque d’autres personnes reproduisent ce concept, à mon avis avec beaucoup moins de succès, car avec des réalisations beaucoup moins léchées (si j’ose…)

Mais, qui sait, peut-être que grâce à de tels projets, on osera enfin accepter, sans une once de honte, que jouir, c’est quand même le pied! 😉 Et qu’il n’y a surtout pas mieux pour lâcher prise.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
6
1 Commentaire
  • Anaïs
    avril 19, 2016

    Magnifique article!! Et je n’ai pas honte de le dire! Le travail de ce monsieur met la femme en valeur et non le sexe! Le côté noir-blanc reflète une telle douceur et beaucoup de poésie je trouve!! Bravo!
    Le plus déroutant, c’est que j’ai hésité à mettre « j’aime » sur Facebook. Alors qu’on voit des choses de loin plus vulgaires et misogynes… Alors qu’ici c’est BEAU et féminin… GIRL POWER!!!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *