Le jeans blanc: le jeans de tous les dangers…

Frustrant, ce temps?! Non, à peine!

Marre de cet hiver qui n’en a pas vraiment été un et qui semble ne jamais se terminer.

Maintenant je veux un été, un vrai. Ok, ce n’est que le printemps mais il n’est pas interdit de rêver.

J’adore pourtant l’hiver. Je crois même que c’est la saison que je préfère. (Oui, oui, c’est possible!) Je suis une vraie experte en cocooning, je connais tous les endroits pour boire les meilleurs chocolats chauds à des kilomètres à la ronde et j’aime enfiler des couches. (Non, non, bande de pervers, pas ce genre de couches!!!! 😉 )

Je trouve que les fringues d’hiver ont plus de classe que les habits d’été style micro-shorts, petites robes à fleurs tout mollachu* et Birkenstock. Moi, j’aime les gros manteaux qui tombent bien, les pulls en laine et, oui, ok, aussi les UGG

J’ai été frustrée de mon pas-très-vrai-hiver-froid-comme-je-les-aime alors je vous explique pas comme je suis frustrée de ce printemps qui n’en est pas vraiment un non plus. (Je sais, « il y a plus d’saisons ma p’tite dame!!!!! »)

Vu que je désespère devant ma garde-robe de mi-saison, qu’est-ce que je fais? Du shopping! Enfin, plus précisément du lèche-vitrine parce que je me connais depuis le temps: faire du shopping quand je suis frustrée, il n’y a pas mieux pour acheter un truc que je vais rapidement regretter. La preuve, j’étais prête à acheter une de ces petites robes tout mollachu en me disant que ce modèle-là était quand même pas mal.

Pareil pour ce jeans blanc. (Oui, ok, c’est un pantalon plus qu’un jeans mais le problème est le même!) Je m’étais  promis: « PLUS JAMAIS UN JEANS BLANC! » Parce qu’un jeans blanc, c’est aussi beau que peu pratique. Et, croyez-moi, j’ai suffisamment souvent tenté le coup pour en être persuadée.

Le jeans blanc:

  • On se demande toujours s’il ne serait quand même pas un petit peu transparent;
  • On se demande toujours s’il ne nous boudinerait quand même pas un peu trop;
  • On le tache en moins de deux;
  • On n’a jamais assez de linge sale blanc très blanc pour faire une machine alors on finit toujours pas le laver avec du linge un peu blanc mais pas si blanc parce qu’on n’a pas du tout la motiv’ pour le laver à la main et alors… fini le jeans blanc. Blanc tu fus, blanc tu ne seras plus!

Devant cette vitrine, je suis arrivée à résister parce que: « Résiste! Prouve que tu existes! »

Résiste!

Cette chanson tournant en boucle vu la promo pour la comédie musicale sur Michel Berger et France Gall, ça a dû raisonner en moi…

Donc, non, même si je les trouve incroyablement beaux en vitrine et dans les magazines, les pantalons blancs ne passeront plus par moi. Ils figurent désormais dans ma liste FBI (fausse bonne idée).

Et vous, c’est quoi votre pièce FBI?

*Je crois pas que ce mot existe mais vous voyez sûrement de quoi je parle. Ces tissus tout mou-mou qui nous font toutes passer pour des femmes enceintes.
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
9
2 Commentaires
  • Marie Mathyer
    avril 27, 2016

    Tu m’étonnes qu’on te contacte pour des émissions à thème étranges vu tes allusions perverses! Remets-en une couche va!!!!
    Sinon j’ai une liste pleeeeeine de FBI: la taille empire sur ma silhouette ronde, les sandales à brides qui me font des pieds en rôti, etc… le pire? Acheter un truc ravissant un rien trop petit en me disant que je vais perdre du poids: ça ne se passe jamais comme prévu!

    • Mélanie
      avril 27, 2016

      T’as raison, il faut que je me calme!!!!!
      Merci pour tes exemples. Je visualise très bien les pieds en rôti. Pour une Hungry Pipelette, c’est le comble!!!! 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *