Comment S’HABILLER quand on bosse À LA MAISON

Depuis le début de l’année, j’expérimente la vie d’indépendante. La question « comment s’habiller pour travailler quand je reste à la maison » s’est donc très vite posée.

En fait, pas si vite que ça…

Les premiers temps, une chose était claire, l’important était de me préparer afin de me sentir d’attaque. Impossible pour moi de me sentir conquérante si je n’étais pas passée sous la douche. Mais, une fois lavée, la question de l’habillement arrivait.

Quand on travaille depuis chez soi, on ne croise généralement pas grand monde (mis à part les gens qui vivent avec vous, quand ils sont là). On est donc tenté de la jouer ultra-confort. Et c’est là le problème:

Quand le confortable bascule, sans qu’on y prenne vraiment garde, dans l’ultra-méga-hyper confort.

 

COMMENT JE M’HABILLAIS AVANT

Les premières semaines, j’enfilais un jean (confortable. Pas le méga skinny) avec un top (confortable. Pas le méga décolleté). Au pied: pantoufles (en ce qui me concerne, des UGG – basses pour l’été et la version haute l’hiver – avec des tâches de dentifrice!!!!! Je vous vois déjà pousser des cris genre « oh mais non, ça c’est pas possible » mais, depuis que Garance Doré avoue en porter aussi, j’assume plus…). Un peu de maquillage et l’affaire était pliée.

Sauf que, rapidement, les jeans ont laissé la place aux leggings et le top à un truc tout mollachu, genre doudou avec quelques trous. J’ai pas un job super actif – je passe la plupart de mon temps assise à mon bureau derrière un ordinateur. Donc quand il fait un peu frais, je me love dans un gros cardigan en laine, genre sac de couchage. Et j’ajoute des bonnes grosses guêtres. Plus sexy, tu meurs…

Le gros problème, c’est que je me sentais tellement confortable dans mes fringues que je ne me changeais même plus quand il s’agissait d’aller faire quelques courses en ville. Je me suis dit que ça faisait très L.A.-staïle! Là-bas, tout le monde s’habille comme il le sent, à la cool, sort en tenue de yoga pour aller bruncher. Sauf que je ne vis pas à Los Angeles.

En même temps, je vis dans une ville où je ne connais presque personne. C’est donc comme si j’étais un peu à L.A… Moyennement valable comme excuse, je vous l’accorde.

Un jour, je me suis quand même retrouvée dans la rue vêtue comme un sac. Mais quand je dis « comme un sac », c’était vraiment comme un sac. J’étais carrément over-L.A. Et, là, je me suis dit que JAMAIS je n’oserais monter la rue de Bourg habillée comme ça. (La rue de Bourg, c’est la rue où il y a toutes les boutiques à Lausanne. Et, Lausanne, c’est la ville où j’ai grandi, où j’ai travaillé et où je connais du monde.)

Un autre jour, je me suis retrouvée dans un grand magasin et je me suis arrêtée au rayon sous-vêtements. Plus précisément au rayon pyjama et habits d’intérieur et je me suis surprise à caresser une combinaison qui était trop douce et qui avait l’air trop confortable en me disant qu’elle serait parfaite pour bosser.

S'habiller quand on bosse chez soi

Quand on commence à s’arrêter au rayon pyjama, c’est qu’il faut s’inquiéter…

Et là je me suis dit qu’il fallait vraiment que je fasse quelque chose.

Je me suis posée les questions suivantes:

  • est-ce que m’habiller confort me met vraiment dans les dispositions nécessaires pour tout déchirer?
  • est-ce que je ne m’habille finalement pas comme ça parce que j’ai besoin de réconfort?
  • est-ce que mon amoureux mérite de retrouver celle qu’il trouvait si désirable au début tous les soirs en jogging tout pourri? (Même s’il dit que ça ne le dérange pas. N’écoutez jamais un homme qui vous dit que ça ne le dérange pas de vous retrouver tous les soirs en jogging tout pourri.

Je pense souvent aux mots de Sainte Inès (de la Fressange). Dans son livre « La Parisienne », elle parlait de l’importance de se maquiller même le week-end. Pourquoi le ferait-on pour aller bosser et pas pour son homme et pour ses proches. On fait souvent beaucoup plus d’efforts quand on va bosser, non? Alors qu’on devrait surtout se faire beau/belle pour ceux qu’on aime plutôt que pour ceux avec qui on travaille.

Je me rappelle aussi de la théorie des cheveux gras de mon amoureux. Selon lui, les gens ne prennent pas le temps de se laver les cheveux le dimanche. Ils attendent le lundi histoire de gagner un jour… Donc, le dimanche, on n’arrête pas de croiser des gens avec les cheveux gras. Dimanche prochain, observez!

 

COMMENT JE M’HABILLE MAINTENANT

J’ai mis en place une règle:

je m’habille pas forcément toujours super bien mais toujours suffisamment pour ne pas avoir honte si je devais me retrouver téléportée à la rue de Bourg dans la seconde.

C’est mon astuce pour ne pas dépasser une certaine limite.

Et vous, vous êtes plutôt du genre habits tout doudou chez vous ou vous faites un effort? Et c’est quoi votre limite entre le confortable et le plus acceptable tellement ça ne ressemble plus à rien?

Sur ce, je vais m’habiller! 😉 Bonne journée!

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
25
22 Commentaires
  • oli
    mars 9, 2016

    En même temps, vous avez vu le mec d’Inès? Elle n’a pas dû en faire beaucoup d’efforts…

    • Mélanie
      mars 9, 2016

      Comme on dit: « l’amour ne se voit pas avec les yeux… »

  • Lamon Karine
    mars 9, 2016

    Chère Mélanie,
    c’est bien écrit, juste, précis et tellement drôle! Oui je ris toute seule, MERCI 🙂 Dites-moi, j’ai juste une question. Quand on s’efforce de faire bonne figure pour mener notre progéniture à l’école et qu’une fois de retour au bercail, on craque, on se change et on donne tout dans le L.A. style avant d’ouvrir son laptop ça ne compte pas, on est bien d’accord? Peut-on considérer qu’un effort a été fourni au préalable ou….. OK je vais m’habiller.
    MERCI pour ce joli billet!

    • Mélanie
      mars 9, 2016

      Mince alors!!!!!!! Tu avais fait le plus difficile!!!!!! En même temps, on va dire que se changer pour se mettre dans une tenue confortable après s’être habillée pour faire bonne figure, c’est toujours mieux que de ne pas s’habiller du tout! 😉

  • tata junkie :-)
    mars 9, 2016

    Je vais sans doute passer pour une extra terrestre, mais dans mon armoire je ne trouve aucune tenue « L.A. style je me fou de tout et j’ai un look de clodo 😉 »
    C’est peut-être par là qu’il faut commencer. Virer ces fringues indignes d’une si jolie bloggeuse!
    Ma tenue alors c’est quoi ? et bien je profite du fait que je sois chez moi pour essayer des tenues que je n’oserais peut-être pas mettre à l’extérieur parce que trop sexy, trop arty, trop folk. Ok ça prend un petit peu plus de temps que d’enfiler son vieux jogging! mais on se sent plus jolie, on s’amuse et en plus ça donne des idées pour son look hors maison !
    Mais je délire et j’en oublie que ton blog c’est « la vie en plus simple »
    Tata 🙂

    • Mélanie
      mars 11, 2016

      Oh oui, plus extraterrestre tu meurs!!!! 😉 Je t’admire! Moi, j’aime trop les pilou tout doux! 😉 Je ne désespère pas de trouver un juste équilibre.

  • MarieG
    mars 9, 2016

    Je travaille aussi en partie à la maison, en partie à ‘extérieur.

    A la maison, c’est confort et j’en profite pour finir d’user les vêtements, que ce soit des jeans, t- ou sweat-shirts, chemisiers, robes, jupes, etc…

    Douchée, cheveux propres, un chouia de mascara, mais pas plus de maquillage – je ne veux pas surcharge ma peau qui est tout de même assez délicate. Les ongles sont pratiquement toujours bien, soit vernis, soit naturels, mais très rarement écaillés.

    Dès que je sors de la maison, que ce soit privé ou professionnel, je m’habille, soit jeans/baskets, mais pas usés, soit plus business, ou look soirée, et me maquille davantage.

    A la maison je m’habille bien entendu lorsque nous avons de invités. Si autrement je n’y porte que des vêtements « pas dommages », c’est que nous vivons avec des chats, que je m’occupe du jardin, que dans une maison il y a toujours un truc à bricoler ou à ranger, etc… Et aussi parce que j’aime bien user le plus possible mes vêtements.

    Bel après-midi

    • Mélanie
      mars 11, 2016

      Tant que vous ne recevez pas les invités en survêt, ça va! 😉 Non, je rigole. L’important est de se sentir bien. Moi, je me suis sentie bien au début puis moins bien quand je sentais que je me laissais vraiment trop aller de ce côté là…

  • Frédéric
    mars 9, 2016

    Pas faux. Un jour, j’avais trié mes habits casual en fonction de si j’oserais les porter pour aller à Ouchy ou pas 😉

  • Nana m'a dit
    mars 10, 2016

    Comme toi, je me lance à fond dans l’aventure du blog et du coup, je bosse depuis la maison. J’a beaucoup ris en lisant ton article mais léger flip quand je me regarde dans le miroir et vois mon leggings et gros pull en laine :)…je vais aller me changer! Merci pour ce joli texte 🙂

  • Martine
    mars 10, 2016

    C’est tellement vrai! Le côté positif de s’habiller comme un sac quand on bosse à la maison, c’est qu’on économise un max! Fini les boutiques chic super chères, les petites robes cocktail et costards. ; ) Si je fais l’effort de m’habiller tout en bossant à la maison, je fais très souvent l’impasse sur le maquillage et le dentifrice… Alors que je misais tout sur mon sourire auparavant, j’avoue que là, le brossage de dents n’est plus automatique.

    • Mélanie
      mars 11, 2016

      Ah c’est drôle ça. Alors, pour moi, ça serait inimaginable de ne pas me brosser les dents. C’est un peu comme passer sous la douche. J’ai absolument besoin de ça pour démarrer une journée. D’ailleurs encore plus me brosser les dents que passer sous la douche quand j’y pense…

  • Monia
    mars 10, 2016

    On m’a dit un jour : « Penses toujours que l’homme de ta vie peut sonner à ta porte à tout moment ! » ….

    Je suis avec l’homme de ma vie depuis bien longtemps mais je continue de mettre en pratique cette phrase lorsque suis à la maison, ne serait-ce que pour le facteur, la visite surprise d’une voisine ou simplement pour moi-même. Donc non au vieux training informe ou la tenue « ours qui hiberne dans sa caverne » !!

    Merci pour votre blog plein de vie …….simple !

    • Mélanie
      mars 11, 2016

      Ah c’est un bon truc ça! En même temps, j’ai souvent entendu que les gens tombaient sur l’homme de leur vie justement quand il n’était pas du tout sur leur 31… Je crois que le plus simple pour moi serait de simplement virer tout ce qui est vraiment trop confortable histoire de ne pas trop souvent succomber à la tentation…

  • Helene
    mars 18, 2016

    Merci pour cette très juste réflexion! Je suis un peu rassurée!

    Je me lance dans un nouveau projet et travaille à la maison après avoir porté des uniformes pendant 15 ans. (pas d uniformes militaires, je travaillais dans la mode, donc j avais environ 46 tailleurs noirs et autant de blouses blanches dans ma penderie)

    Il m est impossible de bosser en jogging. Pourtant, je commence presque toutes mes journées par une séance de sport plus ou moins doux. Après, c est douche, habillage et maquillage (dans cet ordre là, parce qu inverser la douche et l habillage est un pari un peu périlleux).

    Meme si je ne sors pas de chez moi, je m habille et me maquille. Un jean, une blouse, des vrais souliers et c est réglé! Pour le maquillage, une crème teintée, un blush et du mascara font l affaire. C est ma façon de me mettre dans l état d esprit « au boulot ». Je n y parviens pas quand je suis en tenue trop décontractée!!!

    • Mélanie
      mars 22, 2016

      Olala qu’est-ce que j’aimerais être disciplinée comme toi. Surtout pour le sport. J’arrive à caser une séance mais à peu près 1 matin sur 3. Le reste du temps, je suis beaucoup trop lazy…

  • anais
    mars 22, 2016

    Je découvre ton blog aujourd’hui par le biais d’un commentaire laissé sur Make my limonade. Super billet, c’est tout à fait ça. Je fais pire encore, je bosse parfois depuis mon lit en pyjama le matin. Ton billet arrive à point pour que j’arrête ce laisser aller immé-dia-te-ment 🙂

    • Mélanie
      mars 22, 2016

      Ah ah ah!!!!!! Dans le lit, ça c’est fort. En même temps, je connais un indépendant qui adore travailler dans son lit et ça lui réussit plutôt bien. (Eh non pour ceux qui ont l’esprit mal tourné, il ne travaille pas dans le X!)

  • oror404
    novembre 15, 2016

    Je découvre ce blog sur le tard ! (en tapant « comment s’habiller quand on travaille de chez soi » sur Google XD ). C’est mon gros problème : je m’habille pour déposer ma fille à la creche le matin et la récupérer le sir, mais entre les deux je suis scotchée au pc et j’ai froid vu que je ne bouge pas… alors je ressemble à un plaid à lunettes.
    Le plus grave c’est que sous mon bureau, au sous sol, il y a le studio d’enregistrement de mon mari, et je me fais régulièrement griller par les musiciens alors que je suis en pyjama-chat ou autre indignité.
    Mais je me vois mal travailler autrement qu’en tenue confortable, sinon je ne suis pas à 100% dans ce que je fais, j’ai trop froid/c’est trop serré etc.
    Dure la vie :p

    Chouette article en tout cas !

    • Mélanie
      novembre 20, 2016

      Avec un peu de chance, tu auras bientôt un tube qui parlera de toi et ton habit de travail!!!! 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *