Ces 3 sacs vont vous changer la vie

Il y a les filles à chaussures. Moi, je suis une fille à sacs. J’ai de la peine à me retenir de craquer quand j’en vois un qui me plaît. Les sacs, je les aime classiques, résistants, pratiques, chics, agréables à porter.

Dans ma quête de la simplicité, j’essaie de me soigner pour ne pas sauter sur tous les modèles qui me font de l’œil. En plus que, je ne sais pas pourquoi, mais plus j’avance en âge, plus je les aime chers! 😉

J’essaie donc de me satisfaire de ceux que je possède déjà, ne craquant que quand la tentation est vraiment trop forte. Et je dois avouer que mon sevrage se passe plutôt pas mal. Depuis des mois que je suis en sevrage, je n’ai à déplorer que quelques rares crises de manque.

En me satisfaisant de mes biens, j’ai eu le temps de faire le bilan de ce que j’aime plus que tout. Et voici les 3 sacs dont je ne pourrais plus me passer.

1. Mon sac (pas qu’) à dos

Les sacs à dos sont de nouveau à la mode. Pas seulement pour les étudiants mais aussi pour les grands (même s’il existe de grands étudiants…) J’adore le principe parce que, comme vous le savez peut-être déjà, j’adore avoir les mains libres.

Oui sauf que, le sac à dos, c’est sympa en théorie mais, en pratique, c’est une autre affaire. Si vous avez besoin de prendre quelque chose qui se trouve à l’intérieur (souvent tout au fond…), vous devez systématiquement l’enlever et le remettre et, au final, je ne suis pas certaine que ce soit meilleur pour le dos qu’un sac porté sur une seule épaule.

La solution? Le sac à dos qui n’est pas qu’un sac à dos. Soit le sac à dos qui peut aussi se porter autrement.

Mes deux chouchous (le premier, je l’ai déjà et le deuxième, j’en rêve, parce que j’en possède un un peu comme ça mais pas vraiment vraiment pareil… 😉 (on ne se refait pas!):

  • le sac Freitag

Le petit modèle s’appelle Maurice et le grand Julien. C’est un tote bag (un sac fourre-tout) classique sur lequel les frères Freitag ont ajouté une simple sangle (amovible) afin de pouvoir être porté également sur le dos. Tellement ingénieux que je ne comprends pas pourquoi ils ont mis tout ce temps à l’inventer. Côté répartition de poids sur les deux épaules, ce n’est pas le pied mais, pour se balader les mains libres quand on en a envie, ça l’est.

Voici à quoi ça ressemble:

17_2_16_Freitag1

@ Olivier Nanzig

et porté:

17_2_16_Freitag2

@Olivier Nanzig
  • le sac vraiment trop dingue de chez Qwstion

Le modèle s’appelle tout simplement Tote. Plus pratique, tu meurs. Il peut être porté sur le dos, à l’épaule ou à la main. Il y a pleins de poches dedans et, le truc dingue, il y a un zip sur le côté afin de pouvoir atteindre les choses qui sont tout au fond sans avoir à l’enlever complètement de sur son dos.

Voici la petite merveille:

17_2_16_Qwstion117_2_16_Qwstion217_2_16_Qwstion3

Je remarque que les deux sont de marques suisses. A croire que les Helvètes ont du talent pour imaginer des sacs simples, beaux et pratiques à la fois.

2. Mon sac rikiki (mais pas que…)

Lui, c’est le sac que j’ai tous les jours avec moi mais que je n’utilise pas tous les jours. Vous allez comprendre pourquoi en le voyant:

17_2_16_Envirosax

Grâce à ce sac, je peux aller faire des courses sans avoir à me servir d’un sac en papier ou, pire, d’un sac en plastique (méchant, le plastique!!!!!!! ;-). Mais je m’en sers aussi comme sac de plage en voyage ou parfois comme sac de sport.

Et pour terminer en beauté…

3. Le sac qui sauve le monde…

Le sac à compost. Vous allez me dire que j’ai définitivement pété un plomb mais, ce sac, il me sauve vraiment la vie en plus de participer à sauver la planète.

Il y a quelques semaines, je suis allée voir Demain. (D’ailleurs, si vous n’avez pas encore vu ce film, courrez le voir. Je crois qu’il passe encore dans quelques salles.)

Ce que j’ai adoré avec ce film, c’est qu’il parle d’un sujet brûlant mais toujours avec une vision positive. Il parle d’écologie mais aussi d’économie, d’éducation, de politique. Du coup, même si quelqu’un n’est pas forcément touché par la cause purement environnementale, il pourra être touché par une autre thématique du film.

J’ai parlé avec de nombreuses personnes très différentes qui l’ont vu et chacun a été touché par un aspect différent. C’est, à mon avis, ce qui fait la force de ce documentaire. (Et, ne vous inquiétez, si vous vous dites déjà « oui mais, Mélanie Laurent, je peux pas la blairer! », pas de panique. On la voit vraiment pas beaucoup dans le film.)

Donc, pour revenir à mon sac à compost…

Après avoir vu ce film, je me suis dit qu’il fallait que je me mette à trier mon compost. J’ai donc acheté une boîte verte puis j’ai commencé à mettre tous les restes de bouffe dedans. J’étais tellement fière que j’ai même pris une photo lorsque j’ai fini de remplir ma première boîte:

17_2_16_Compost

Oui, sauf qu’après il a fallu aller la vider cette boîte et, moi, ça m’a fait un peu le même effet que quand je dois aller farfouiller dans le filtre de la machine à laver la vaisselle pour le nettoyer. Beurk beurk beurk. Rien que d’en parler…

Je me suis dit qu’il fallait pas que je fasse la chochotte. J’ai tenu bon. Je n’allais pas m’avouer vaincue. Mais heureusement que je suis tombée sur ça:

17_2_16_SacCompost

C’est un sac entièrement compostable. Vous le mettez dans la boîte verte puis vous mettez tous vos restes de bouffe à l’intérieur. Ensuite, vous n’avez qu’à déposer l’entier du sac dans la benne à compost et le tour est joué. Vous ne rentrez plus chez vous avec des vieux restes de nourriture collés encore tout dégoulinants au fond de la boîte… Bon, ok, j’arrête!

 

Voici donc pour mes 3 indispensables. Et vous, c’est quoi votre sac le plus mieux bien? Laissez-moi un commentaire et je ferai tout pour me retenir de ne pas aller l’acheter immédiatement!

 

 

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
7
12 Commentaires
  • Saperlipopette
    février 17, 2016

    Grande adepte de La vie en plus simple…. cela fait plusieurs années que j’utilise le sac à compost …. Alors l’hiver c’est top, tout va bien…. Mais l’été il se décompose tellement vite avec la chaleur, que je n’avais jamais le temps de le remplir avant qu’il ne tombe en miettes!
    Et puis un jour, dans ma ville, les autorités ont organisés des stands d’information sur les déchets compostables… je m’y suis rendue pour être certaine de faire tout juste, il semblerait que le sac se décompose nettement moins vite si on le met dans un contenant qui laisse passer l’air, avec des trous quoi. Du coup c’est nickel 🙂

    • Mélanie
      février 17, 2016

      Ah génial, merci pour le tuyau. C’est vrai que la matière de ce sac est vachement bizarre. Donc, si je comprends bien, il faut maintenant que je parte en quête d’une boîte à trous! 😉

      • lixette
        février 17, 2016

        Oui je confirme, dès que c’est un peu humide, ça se décompose très vite (trop vite!).
        Ma solution, je mets du papier journal au fond de la boîte (une feuille suffit) et je transvase dans le sac à la fin. La feuille de journal tient suffisamment pour ne pas avoir à récupérer des morceaux collés au fond de la boîte et ça se décompose assez bien.
        Il faut peut-être vérifier que ta commune accepte un peu de papier journal dans le compost.

        • Mélanie
          février 18, 2016

          Je vais essayer seulement avec le sac et si tout le compost me finit un jour sur les pieds au cas où le sac se déchire, j’essaierai cette technique.
          Merci!

  • MarieG
    février 17, 2016

    J’adore les sacs, vraiment, et j’en ai beaucoup, et j’assume (dit la fille qui n’aime pas les bijoux). Par contre, un seul sac à dos. Le grand modèle en cuir Longchamp, qui a une 15aine d’années, dont je ne me sers qu’en déplacement, ou lorsque je suis condamnée aux béquilles (comme ces jours). Dans un état proche de l’antiquité, éraflé, régulièrement repassé à la créme noire pour recolorer certains endroits, mais coutures et fermetures-éclair toujours ok. Je l’ai fait durer aussi parce que je ne lui avais pas trouvé de remplaçant jusqu’à ce que je tombe sur celui de Qwstion. Et là, coup de foudre, il a même la poche de sécurité contre le dos. Je me tâte pour ce tote.
    Sac à compost utilisé chez nous depuis la nuit des temps; c’est vrai qu’avec un jardin, le contraire serait criminel.
    En appartement, deux choses qui peuvent aider:
    – trouver une boîte qui a un filtre à charbon actif (le géant suédois, ou le géant orange)
    – utiliser des sachets de 5 l au lieu de 9, la Coop doit en avoir
    Belle journée

    • Mélanie
      février 18, 2016

      J’ai un sac Qwstion (pas celui en photo. Un modèle à dos et épaule très beau mais un peu moins pratique que celui-là). Je suis ravie de la qualité. J’ai un ami qui a ce modèle et il ne le quitte plus.
      Je vais me renseigner pour cette boîte a filtre à charbon actif. Je n’en avais jamais entendu parlé. Concernant les sacs, j’avais effectivement pris des 9 litres. Je verrai pour des 5 litres quand j’aurai terminé mon stock.

  • Caraque
    février 17, 2016

    Sur la commune de Lausanne, les sacs à compost sont interdits car ils « altèrent [sa] qualité ». Et seuls les déchets crus, le marc de café, le pain et les bouchons en liège (??) sont autorisés. Quelques mètres plus loin, à Renens, les sacs sont autorisés, et les restes de repas aussi… Chaque commune fait comme elle l’entend – c’est le fédéralisme! Ceci dit, n’étant plus à Lausanne, je peux de nouveau utiliser des sacs à compost. Oh joie.

    • Mélanie
      février 18, 2016

      C’est vrai que c’est à n’y rien comprendre! En même temps, est-ce qu’il vaut mieux un compost de moins bonne qualité ou que les gens ne trient pas (comme ce serait sûrement mon cas au bout d’un certain temps) si c’est trop dégueu… 😉
      Maintenant, je me rends compte, en regardant ce qu’il reste dans ma poubelle, qu’il faut mener la guerre aux emballages en plastique! Il n’y a presque plus que ça une fois que l’alu, le PET, le papier et le compost ont été triés.

  • Sylvie
    février 18, 2016

    Le mien est tout petit, mais il s’agrandit si besoin, il se porte à l’épaule ou en travers… mais je l’ai acheté à Tokyo!

  • Mélanie
    février 18, 2016

    Je te fais confiance pour en avoir trouvé un hyper chic et pratique. Ah, ces Japonais, ils ont l’art de la simplicité! 😉

  • Agnes
    août 19, 2017

    Bonjour, votre article est très intéressant et facilite bien le quotidien.
    Le sac « rikiki » est au top, mais en allant sur le site, il est spécifié qu’ils ne font pas d’expédition en dehors des USA.
    Savez-vous où puis-je me le procurer en France ou en Europe?
    Merci beaucoup.

    • Mélanie
      août 22, 2017

      Je l’utilise encore et toujours et je ne m’en lasse pas. Il est super solide et me sauve plusieurs fois dans la semaine. Essayez ce site https://www.envirosax.eu/, vous devriez trouver votre bonheur.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *