Trouver l’âme sœur n’est pas simple. Essayez ça!

Après la séparation d’avec mon ex, comme toute bonne néo-célibataire qui se respecte, je sortais beaucoup afin de profiter de ma nouvelle « liberté ». (En gros, pour occuper mon temps histoire de ne pas penser à mon récent échec…) Je ne voulais pas forcément me lancer dans une nouvelle aventure mais je me disais que ce n’étais pas en passant mes soirées sur mon canapé que j’allais trouver le Prince Charmant. (Surtout que, les sites de rencontres, très peu pour moi. Je n’ai jamais pu me résoudre à m’y mettre.) Je sentais le stress monter dans les yeux de mes proches: selon eux, vu mon âge, il ne fallait pas trop que je tarde si je voulais trouver l’âme sœur…

Alors, je sortais. J’ai eu des micro-histoires, quelques petits coups de cœur. Rien de bien folichon. Au fil des mois, j’ai moins eu envie de sortir. Et si je ne trouvais plus jamais d’amoureux…

Je me disais alors, pour me réconforter que, de toutes manières, j’étais très très bien toute seule. Mon œil… J’ai toujours bien aimé la vie à deux et je me réjouissais de trouver une personne avec qui partager mon quotidien. Mais un homme bien. THE man, quoi! J’y ai toujours cru et je voulais continuer à y croire.

Mes proches, par contre, commençaient à avoir quelques doutes. Ils me glissaient que je ferais peut-être bien de revoir mes standards à la baisse, que je commençais à avoir des réflexes de vieilles filles qui ont des attentes si hautes qu’elles ne trouveront jamais personne. Vous voyez sûrement de quoi je parle…

Bon, les mois puis les années filaient et rien ne se passait sentimentalement parlant. Un jour, je me suis dit qu’il fallait que je prenne le taureau par les cornes. Je ne sais plus où j’avais entendu parler de cette idée de soirée mais je me suis dit que ça pourrait être sympa

Le principe: organiser une soirée et demander à chaque participant (des célibataires, of course) de venir accompagné d’une personne célibataire du sexe opposé, afin d’atteindre le même nombre de célibataires homme que de célibataires femme. Ça permet de rencontrer de nouvelles personnes sans que ça fasse trop: recherche âme sœur désespérément.

J’ai organisé ça avec une copine, chez elle, à l’occasion de la Saint Valentin (une des pires dates du calendrier pour les célibataires). On a passé une soirée super sympa. Je crois qu’aucun couple ne s’est formé (en tous cas sur le long terme) lors de cette Fuck The Saint Valentin Party mais toutes les personnes que je connaissais alors se sont casées depuis. Comme quoi aucun cas n’est désespéré.

Je suis persuadée que se mettre en mouvement permet de libérer quelque chose dans le cerveau qui nous mène à l’étape d’après. En organisant cette soirée, j’ai accepté de dire au monde que j’étais célibataire et que ce n’était pas pour autant qu’on ne pouvait pas s’amuser de cet état de fait. A peine un mois plus tard, je rencontrais mon amoureux. C’est bientôt la Saint Valentin alors, followers célibataires, n’hésitez pas à prévoir une Fuck The Saint Valentin Party.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
11

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *