Faites comme moi, prenez un amant!

J’ai ouvert ce blog il y a presque trois ans et, pour moi, quand j’y pense, c’est un peu comme si j’avais pris un amant.

Voilà pourquoi…

Il y a maintenant plus de 8 ans, quand j’ai rencontré mon mec commencé mon job, tout était nouveau: je rencontrais ses potes des nouveaux collègues, je découvrais son appart un nouvel espace de travail. Je lui découvrais pleins de qualités puis, petit à petit, surtout beaucoup de défauts. C’est simple, je finissais par ne voir que ça. Au bout de quelques années, je ronronnais dans mon couple job. En gros, c’était sympa mais plus hyper-stimulant. La surprise ne faisait plus partie du jeu. J’avais fait le tour de la question. En tous cas, j’en avais l’impression.

J’avais envie que les choses changent sans pour autant vouloir mettre de l’énergie pour que la situation évolue. Bref, j’étais comme un gamine capricieuse qui râlait parce qu’elle voulait autre chose sans savoir quoi. Je me disais qu’un truc fou allait arriver et que cela donnerait un nouvel élan à ma situation personnelle professionnelle tout en sachant pertinemment que la flamme s’était éteinte. Je cherchais simplement à repousser le plus loin possible le moment où j’allais fatalement devoir prendre une des grandes décisions de ma vie. LA décision qui me foutait une trouille bleue: le quitter démissionner. Alors, pour tenir le coup jusqu’à ce que je trouve le courage de faire bouger les choses, j’ai fini par prendre un amant ouvrir un blog.

Au début, je le voyais je l’alimentais sans en parler à personne. Mon cœur battait chaque fois que je le croisais je publiais un billet. J’avais l’impression de faire un truc fou qui me rendait vivante. Je faisais quelque chose rien que pour moi. Puis, au bout d’une année, je crevais d’envie d’en parler à quelqu’un. Je voulais crier au monde ce qui me rendait si heureuse. J’ai pris mon courage à deux mains et j’en ai parlé à mon mec mon boss. Etonnamment, il l’a plutôt bien pris. Il m’a dit qu’il sentait bien que j’avais besoin d’autre chose, qu’il voulait m’apporter plus mais qu’il n’en avait pas la possibilité actuellement. Il a donc accepté que je mène une double vie. Il m’a même accordé une nuit par semaine un 80% pour que je puisse voir mon amant développer mon blog en toute sérénité.

Tout a été parfait pendant quelques mois. J’avais le beurre et l’argent du beurre. Pourtant, au bout de quelques temps, j’avais envie de plus. Pourquoi devrais-je me contenter d’une nuit d’un jour par semaine alors que je voulais vivre avec lui travailler sur mon blog à plein temps? J’avais besoin de sécurité et, cette sécurité, c’était mon mec mon job qui me l’apportait. Pourtant, un jour, alors que je mangeais avec une collègue une amie (en fait une collègue devenue une amie), je ne pouvais plus nier l’évidence: ça ne pouvait plus durer. Ma décision était prise. J’allais quitter mon mec mon job. Cette double vie m’avait satisfaite pendant des mois mais là, j’avais envie de plus. J’avais envie d’essayer d’aller voir complètement du côté de ce qui me rendait vraiment heureuse. Et advienne que pourra!

Personne n’a été surpris de ma décision. Tout le monde s’y attendait. Mon mec mon boss ne m’en a même pas voulu. Je ne sais pas plus qu’avant où je vais mais le plus important, c’est que j’y vais le sourire aux lèvres et, surtout, que je ne regrette pas une seule seconde mon choix.

Surtout, un énorme merci à mon mec mon désormais ex-boss de m’avoir permis d’avancer à mon rythme et de terminer l’histoire en restant amis! 😉

J’ai lu quelque part que 80% des salariés ne seraient pas complètement heureux dans leur job. 80%!!!!!!!!!!!! C’est quand même hallucinant pour dire qu’on passe la majorité de son temps au boulot. A ces 80% là, je ne peux que leur souhaiter d’ouvrir un blog. Qui sait où ça les mènera mais en tous cas ça a le mérite de donner un regain d’énergie en cassant une routine qui peut user à la longue. En plus, c’est toujours beaucoup moins risqué et surtout follement plus valorisant que de prendre un amant!!!!
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
36
8 Commentaires
  • LaurenceSuisse
    janvier 6, 2016

    Excellent ! Moi j’ai 4 amants… On y prend facilement goût alors il faut faire attention à ne pas trop multiplier les amants car après on a vraiment plus de temps et le mari vous quitte 😉

  • Sabine
    janvier 7, 2016

    Je suis tout à fait d’accord avec toi! Mon blog a changé ma vie, m’a permis de m’affirmer. Maintenant comme toi, je rêve de n’avoir que cet amant dans ma vie professionnelle. Qui sait…
    Merci de me donner encore plus la motivation d’y croire!
    Sabine

  • Stephane
    janvier 8, 2016

    Génial !

  • Polly
    janvier 12, 2016

    Excellent article Mélanie, c’est tellement ça! Bravo pour ton courage et longue vie à ton blog! Le monde du travail fait vraiment peur aujourd’hui, j’avais acheté Bilan sur le stress au travail, ça m’a fait froid dans le dos de lire les chiffres (70% d’employés au bord du burn-out, 40% pensent que ce qu’on leur demande dépasse ce qu’ils peuvent fournir…)… Hélas je ne suis pas encore prête à être pauvre!

    • Mélanie
      janvier 12, 2016

      Tu me fais trop rire! J’espère que tu viendras m’apporter une petite crème quand je dormirai sous un pont! 😉

  • Nathalie
    mars 9, 2016

    Un job passionnant, dans de bonnes conditions & qui paie : ça existe vraiment ? ? Moi j’ai deux jobs qui me plaisent beaucoup, 1 avec de bonnes conditions (indépendante) et l’autre avec des conditions pourries mais ni l’un ni l’autre ne rapporte. … je dois faire quelque chose de faux lol!

    • Mélanie
      mars 9, 2016

      Ah oui, effectivement, il doit y avoir un petit bug quelque part… 😉

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *