La tomate qui file la pêche

Quand j’ai entendu parler de cette technique, je l’ai immédiatement trouvée géniale. J’ai pourtant mis pas mal de temps avant de la tester. (Vous vous rappelez de ces fameux trucs… Vous savez au fond de vous qu’ils vous feront du bien et pourtant vous évitez de vous y frotter…) Maintenant que c’est fait, je l’ai adoptée. C’est simple, désormais, je ne vois plus la vie en rose mais en tomates!

Avant que vous me preniez pour une folle, je vais vous expliquer de quoi il s’agit. Pour commencer, cette technique s’appelle Pomodoro et elle a été inventée par Francesco Cirillo à la fin des années ’80. (Ne m’en demandez pas plus sur le CV de ce monsieur parce que j’en ai strictement aucune idée.) Pour mieux bosser lorsqu’il était à l’université, il réglait son minuteur de cuisine (en forme de tomate) sur 25 minutes puis s’offrait ensuite une pause de 5 minutes. Des études auraient en effet démontré que « des pauses régulières favorisent l’agilité intellectuelle » (dixit Wikipedia dans l’article sur cette technique).

Cette technique est un peu plus subtile que ça puisqu’il s’agirait de déterminer combien de tomates vous avez besoin pour finaliser une tâche, puis de diviser ce temps en… Je vous avoue qu’à ce moment là, j’ai déjà lâché l’affaire.

Rassurez-vous, je ne me balade pas avec mon minuteur tomate dans mon sac. Il y a des tonnes d’applications qui font très bien l’affaire. Vous me direz qu’il suffit de programmer le minuteur standard de son portable sur 25 minutes. Sauf qu’il y a un petit côté ludique dans les applications. Et, ça, c’est pas rien pour se motiver.

Quand je dois me mettre au travail (spécialement quand j’en n’ai pas forcément envie), j’ouvre mon application Pomodrone (ne prenez pas une app payante, ça n’en vaut pas du tout la peine), puis j’appuie simplement au milieu de l’écran pour que le minuteur se mette en marche. Durant ce laps de temps, je n’oublie pas de mettre mon iPhone sur mode avion afin de ne pas être perturbée. A la fin des 25 minutes, quand le minuteur sonne ou vibre ou les deux, je m’arrête et cela même si j’aurais l’énergie de continuer. Il faut parfois savoir faire moins pour faire plus.

Avant, quand je bossais, je travaillais jusqu’à ce que je sois dégoûtée et que je n’en puisse plus. Aujourd’hui, c’est fini, je fais une pause quand j’ai encore la pêche. Je suis donc super motivée pour me remettre au boulot lorsque le minuteur sonne ou vibre ou les deux pour m’annoncer que la pause est terminée.

L’avantage avec cette application, au contraire du minuteur standard de votre smartphone, c’est que vous ne voyez pas combien de temps il vous reste à travailler quand vous regardez l’écran d’accueil. Vous êtes alors à 100% concentrée sur la tâche à accomplir.

Allez, une tomate et au boulot!

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
11

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *