Le changement peut avoir du bon

Faire toujours la même chose, ça peut aussi avoir du bon. C’est réconfortant, la prise de risque étant réduite à son minimum. Mais les coups de pied au c…, ça fait pas de mal non plus. Ceux qu’on se donne à soi-même ou ceux que les autres nous donnent. On s’offre ou on nous offre alors la possibilité d’envisager les choses autrement. On peut dès lors se rendre compte que c’est mieux ou juste intéressant parce que différent. En tous cas, ça a le mérite de changer notre point de vue en nous mettant un peu (ou beaucoup) en danger. Quoi qu’il arrive, on aura une expérience de plus que celui qui sera toujours resté à sa place.

Dans mon métier de journaliste, j’ai eu l’occasion de voir pas mal de gens se faire licencier pour raisons économiques. Les fameuses charrettes. Je suis toujours étonnée de constater que cet événement a priori horrible s’avère finalement positif pour ceux qui parviennent à le dépasser en ne restant pas scotché dans le sentiment d’injustice lié à cette situation. C’est souvent pour eux l’occasion de faire quelque chose qu’ils n’auraient jamais oser faire autrement. Au point où on en est… Pire, ça ne peut pas être…

Qui n’a jamais rêvé de faire autre chose? Combien de fois n’ai-je d’ailleurs pas entendu les survivants être jaloux de la position des « loosers » d’hier, moi compris… J’ai aussi souvent entendu le fameux « parfois j’aimerais me faire licencier pour avoir l’occasion de tenter autre chose. » Parce qu’on sent souvent que le changement aurait du bon mais qu’on n’a pas toujours la possibilité ou le courage de faire bouger les choses sans qu’on nous impose ce fameux coup de pied au cul…

Dans un des derniers épisodes de « The Affair » (je vous avais déjà parlé de cette série – ici et ici. La série la plus plus-mieux-bien que j’ai eu l’occasion de voir depuis bien longtemps. Si vous n’avez pas encore l’occasion de la visionner et que vous aimez les séries, regardez-la ABSOLUMENT et vous m’en direz des nouvelles. Pour moi, c’est simple, c’est ma drogue du moment), l’héroïne (quand je vous parlais de drogue…) faisait justement allusion au changement. Je ne vous dirais pas pourquoi pour ne pas vous révéler l’intrigue mais ça m’a donné l’idée de ce billet.

La semaine dernière, j’assistais à une conférence de presse pour les parfums Il Profvmo (des parfums de niche très chic). La responsable du marketing pour la Suisse expliquait le problème que rencontraient les parfumeurs vu les changements de législation (en gros, la liste des ingrédients qui peuvent être utilisés en parfumerie ne cesse d’être réduite). Au lieu de se plaindre de cet état de fait, elle racontait que Silvana Casoli, la créatrice et le nez de la marque, était heureuse de cette (r)évolution car « le changement de cadre permet de se renouveler et d’envisager les choses autrement. » Bref, que le changement peut avoir du bon à condition d’accepter d’évoluer et de ne pas chercher à tout prix à reproduire le passé.

Je sais que nous ne sommes pas vendredi mais je terminerais quand même ce billet par une citation (sorry mais je ne sais pas qui est l’auteur):

« On atteint rarement un sommet sans glisser un peu en chemin. »

Sur ce, bonne semaine!

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
12
4 Commentaires
  • blanc
    octobre 12, 2015

    ……… qui ne risque rien n a rien !!!!

  • sab
    novembre 16, 2015

    un changement de routine reflechit rien de mieux pour booster son energie et repartir de l’avant 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *