Green washing

Quand je regarde le panier à linge des familles dans les pubs pour la lessive, je me dis que ces familles ne ressemblent pas du tout à la mienne. Je ne sais pas vous, mais moi j’y trouve rarement des t-shirts couverts de ketchup, d’herbe, de peinture, de graisse, de confiture et, pour couronner le tout, d’un peu de vin rouge. Moi, la plupart du temps, dans mon panier à linge sale, j’ai du linge qui ne l’est franchement pas vraiment… sale. J’ai souvent du linge qui a juste besoin d’être rafraîchi vu qu’on ne mange pas vraiment comme des cochons et qu’on est plus souvent devant un ordi qu’à se rouler dans les champs. Quand c’est le cas, j’ai pris l’habitude de baisser la température de lavage. J’avais l’habitude de faire des lessives à 40. Aujourd’hui, c’est plutôt à 30° et je dois vous avouer que je ne vois aucune différence quand je sors les vêtements de la machine. (Si j’avais trouvé le bouton qui me permettait de zapper l’étape prélavage, je le sélectionnerais aussi mais je cherche encore…) De ce fait, je gagne du temps et je fais du bien à la planète en économisant un peu d’énergie. C’est ce qui s’appelle une opération win-win.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
7

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *