Tiens ma carte de visite!

Lorsqu’on décroche son premier job, recevoir sa toute première carte de visite avec son nom et sa fonction, c’est quand même la grande classe. Oui, sauf que l’enthousiasme retombe assez rapidement. Une fois que vous en avez distribué un maximum, vous vous rendez vite compte que les cartes finissent toujours par enquiquiner les gens à qui vous les donner. On les empile sans jamais les ranger. Bref, la plaie…

C’est simple, j’ai fini par ne même plus en avoir sur moi. Je ne sais plus si vous vous en rappelez, c’était mon truc pour réseauter. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez retrouver le billet ici.

Mais, ça, c’était avant d’ouvrir un blog.

Ma copine Marie est une collègue de bureau et une collègue blogueuse. Il y a quelques mois, elle a eu la chance de se rendre aux States à une convention de blogueurs culinaires et elle n’avait pas encore de cartes de visite. Shame on elle! Elle me racontait que tout passait par ça: la carte de visite, le sésame absolu.

A la fin de l’année dernière, je me suis donc résolue à en faire une. Plus précisément, c’est le graphiste qui s’est occupé de mon site qui s’est chargé de tout. Il m’a fait des propositions puis a contacté son imprimeur. En décembre, j’étais donc l’heureuse propriétaire de 1000 cartes de visite!!!

J’aime mieux vous dire qu’il m’en reste encore des tonnes mais j’étais excitée comme une puce quand je les ai reçues. Quand c’est pour votre truc à vous, c’est quand même plus chouette qu’une carte de visite brandée d’une grande société. En plus, chaque fois que je la distribue, on me lance des « oh, elle est trop belle! » Peu importe ce que les gens en font ensuite, ça me fait ma journée.

Bon, je ne suis pas là pour vous parler de mes cartes de visite mais de celles de Marie, ma collègue blogueuse culinaire, et de celles d’Isabelle, ma collègue blogueuse je-me-fais-du-bien-en-m’activant-un-peu. (Vous pouvez les retrouver ici et ici.) Je suis pourtant la geek de l’étape mais ce sont elles qui ont osé la commande de cartes de visite en ligne.

Marie, celle avec les cartes de visite « pommes » les a commandées sur Etsy. Sur ce site, des graphistes mettent en lien des propositions que vous pouvez ensuite adapter à votre sauce. Elles sont venues des Etats-Unis et, à part quelques soucis de transport (elle a dû attendre quelques semaines avant d’être livrée vu que ses cartes ont décidé de transiter par des endroits pas possible…), le résultat est génial. La qualité du papier dingue et le rendu top.

Isabelle, elle, est allée sur le site Moo. Chaque carte de visite met en avant un visuel différent, parce qu’elle l’a voulu mais vous pouvez aussi choisir le même visuel pour chaque carte (pleins de visuels sont proposés par le site). Elle a choisi la qualité standard et c’est parfait car le papier est déjà bien épais. Plus aurait été trop.

Voici ce que ça donne de l’autre côté:

28_4_15_CartesVisiteVerso

J’aime mieux vous dire que, toutes les trois, on n’est pas peu fières au moment de sortir nos cartes!

Faites-en ce que vous voulez, nous, on est contentes! 😉

Bon, je vous mets quand même une photo de ma carte parce qu’elle est aussi très jolie…

28_4_15_CartesVisiteMeRecto    28_4_15_CartesVisiteMeVerso

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
9
2 Commentaires
  • Marie
    avril 28, 2015

    La gloire! Merci! Maintenant, j’adorerai que tu fasses un post sur comment trimballer ses cartes de visites: j’ai pô la place dans mon porte-monnaie!!!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *