Oser sortir du cadre

On parle toujours du fait qu’on cherche sans cesse à faire entrer les gens dans des cases: « il est comme ça… », « elle est comme ci… »

Oui mais on ne parle pas souvent du fait que, le pire, c’est qu’on se met souvent dans des cases tout seuls, comme des grands.

Je me suis faite cette réflexion, l’autre jour, lorsqu’une de mes amies était en train de lire un de mes billets dans lequel je disais, encore une fois, que je étais une pive aux fourneaux. A ce moment, elle me lance (vu qu’elle travaille au bureau qui est collé au mien): « Mais pourquoi tu dis toujours que tu es mauvaise en cuisine? C’est pas vrai du tout! »

J’ai alors réfléchi et je me suis dit que me mettre dans cette case de la fille nulle en cuisine devait me convenir. Pourquoi? Premièrement sûrement parce que je l’avais été un jour. Deuxièmement, une fois que ça n’a plus été le cas, certainement pour que les gens me disent « mais pas du tout! Tu te débrouilles très bien! » Bref, pour qu’on me fasse un compliment auquel j’allais répondre: « Mais non, c’est pas vrai! » Afin que la personne insiste et ainsi de suite.

Le week-end d’après, je me suis retrouvée à une soirée en face d’une amie très bien maquillée. Quand je lui ai dit à quel point je trouvais son maquillage réussi, elle m’a tout de suite répondu: « Je suis tellement mauvaise pour me maquiller! J’ai jamais su le faire. » Et moi, étonnée: « Ah bon!!!!! C’était peut-être le cas quand on s’est connues quand on avait 20 ans mais plus du tout maintenant. »

Et si on osait enfin se voir comme on est aujourd’hui et plus comme on se voyait avant. Et si on arrivait enfin à avoir suffisamment confiance en soi pour ne plus avoir besoin d’une amie qui nous dise: « Mais pas du tout, tu es parfaite! » Ou si elle le fait, qu’on croit alors ses dires parce que je ne sais pas pour vous mais je n’arrive jamais à valider de telles remarques. Pour moi, je suis nulle aux fourneaux et je le reste alors que les gens qui me connaissent très bien me soutiennent le contraire et ont sûrement raison.

Mais, ça, c’était avant. Aujourd’hui, je peux dire que je me débrouille pas trop mal aux fourneaux! C’est un début…

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
16
2 Commentaires
  • Marine
    avril 18, 2015

    Décidément, blog à la fois léger et profond, un vrai délice de vous lire, sur ce sujet-ci comme sur les précédents que je découvre petit à petit.

    • Mélanie
      avril 20, 2015

      Merci beaucoup! C’est exactement le ton que je cherche à donner. Je suis ravie que ça vous parle.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *