Pour ne pas se faire envahir par les bricolages des enfants

Depuis que je vis avec un homme qui a des enfants, je suis hallucinée par le nombre de bricolages que le petit (8 ans) ramène à la maison. Non mais c’est dingue. Pour Noël, pour Pâques, pour la fête des pères et, la plupart du temps, pour aucune raison précise. Certaines réalisations vraiment sympa, d’autres franchement moches. Mais que faire avec toutes ces bricoles? J’ai pris le parti de les présenter comme des œuvres d’art.

Quand il en ramène une à la maison, le père, donc mon amoureux, s’exclame devant le résultat tandis que moi, la belle-mère, suis déjà en train de me demander ce qu’on va faire de ce truc…

J’ai donc décidé de les mettre en valeur. Sur la cheminée, dans un cadre ou sous une cloche en verre (ça, c’est encore dans ma tête mais ça sûrement la prochaine étape) puis, dès qu’un autre bricolage arrive, hop, je vire l’ancien pour faire honneur au nouveau. Quand je dis que je vire, c’est surtout que je place les bricolages dans un sac au cas où l’enfant (ou le père) se demanderait où a passé ce rouleau de papier toilette censé représenter un chien… (Mais, franchement, depuis 3 ans qu’on vit tous ensemble, ça n’est jamais arrivé.) Et le comble c’est que, mis en valeur de la sorte, je finis par m’exclamer aussi en les admirant. Peu mais bien, ça vaut aussi dans ce cas.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
7
1 Commentaire
  • Sabine
    mars 5, 2015

    Ahaha excellent système! Pour le moment j’ai de la chance car ma fille n’ayant que 3 ans 1/2 fini par détruire elle-même ses œuvres d’art. Elle est ensuite d’accord pour s’en séparer vu leur état. Mais je garde ton astuce en mémoire pour plus tard.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *