Ce qui est pratique un jour l’est-il forcément toujours?

Chez moi, je suis entourée de choses que j’ai parce que je les ai. Et si je les ai, c’est évidemment pour une bonne raison. Vraiment? C’est ce qu’on va voir.

Depuis quelques temps, j’aime essayer de faire sans afin de déterminer si un objet apporte véritablement un mieux à mon confort. Prenons le tapis de bain, par exemple. Vous savez, ce truc avec ou sans gros poils qu’on met devant la baignoire ou la douche. Pour ma part, j’ai toujours eu le souvenir d’en avoir eu un. C’était le cas en grandissant chez mes parents. Pareil quand j’ai déménagé pour m’installer avec ma sœur, puis avec mon amoureux. Quand je me suis retrouvée dans un appart toute seule, j’ai dû acheter à peu près tout vu que je n’avais rien. Et j’ai donc acheté un tapis de bain!

Ça fait maintenant des mois que je vis sans et, franchement, ça va tout aussi bien, voir même mieux puisque j’ai un article de moins à laver. Et c’est fou, je ne sais pas si vous l’avez aussi remarqué mais un tapis de bain est toujours dégueu’, non?! Pour un truc censé accueillir nos petits petons tout propres, ça m’a toujours étonné…

Pour arriver au constat que je vivais mieux sans, j’ai dû faire preuve de patience car on ne fait pas ce constat en deux jours. L’habitude d’en avoir un est tellement ancrée qu’il faut des semaines pour que cette habitude se perde. Par exemple, j’ai dû mettre en place de nouvelles habitudes afin de perdre celle-ci. Comme celle de m’essuyer les pieds directement à la sortie de la douche plutôt que de poser mes pieds tout dégoulinants directement sur le sol. Franchement, c’est pas la mer à boire. J’ai aussi mes pantoufles toujours à côté de la douche afin de ne pas laisser mes pieds posés trop longtemps sur le sol froid. Et voilà! Le tour était joué.

Maintenant, je n’ai plus de tapis de bain et je me demande bien pourquoi j’en avais un avant. Voilà pour mon expérience mais je peux comprendre qu’à certaines périodes de la vie, en avoir un est utile comme quand les enfants sont petits et qu’ils sortent complètement trempés du bain. Ce que je trouve intéressant dans cette démarche, c’est de tester régulièrement ce qui nous entoure. Ne pas nous dire que ce qui a été utile le sera forcément toute notre vie. Qu’il faut avoir cet article parce qu’il y en a un dans chaque salle de bain Ikea présentée dans le catalogue. Avoir ce genre de réflexes est le meilleur moyen pour finir par crouler sous des tonnes de trucs apparemment indispensables. Ce qui est utile pour certains ne l’est pas forcément pour d’autres. Comme ce qui est pratique un jour ne l’est pas forcément pour toujours.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
9

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *