Soyez sans pitié!

Vous avez sûrement, dans votre dressing, des pièces que vous aimez beaucoup mais qui ont un petit truc qui cloche qui fait que, chaque fois que vous les revêtez, vous ne pouvez vous empêcher de justement ne voir que ce petit truc.

Pour moi, c’est le cas d’un soutien-gorge que j’aime beaucoup. Plus précisément que j’aime beaucoup quand je ne le porte pas puisque, chaque fois que je l’enfile, il y a un bout de tissu qui me lacère le dos. Je n’arrive pas vraiment à déterminer où donc je m’agace de ne pas trouver la source du problème alors je le planque dans un tiroir puis, quelques semaines plus tard, ayant oublié cet épisode, je le renfile pour finir par m’énerver, au cours de la journée, à force de me contorsionner pour éviter que mon dos ne finisse en sang.

Bref, la semaine dernière, j’ai décidé qu’un soutien-gorge ne méritait pas qu’on se pourrisse une journée. Donc, direction poubelle, sans aucun état d’âme. Vous vous dites sûrement que vous ne comprenez pas pourquoi j’ai enduré une telle épreuve (oui, bon, d’accord, il y en a qui connaissent des épreuves plus pénibles que ça…) mais analysez votre dressing. Je suis sûre que vous en avez aussi, des pièces comme ça que vous ne portez que très rarement alors que vous les aimez pourtant bien. Pensez à ce pantalon avec une toute petite tache impossible à faire disparaître. Toute petite, ok, mais vous ne voyez qu’elle. Ou ce t-shirt avec une encolure juste trop lâche qui fait que vous vous retrouvez toujours avec une épaule à l’air. Vous passez alors la journée à remonter votre t-shirt pour corriger le tir. Vous ne manquez certainement pas d’affaires dans vos armoires alors, la prochaine fois que ça vous arrive, n’ayez aucune pitié pour les pièces qui ont un petit truc qui cloche.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
11

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *