La MOONCUP (ou coupe menstruelle), testée et adoptée…

Quand j’ai lancé ce blog, j’ai demandé à mon amoureux s’il y avait des sujets dont il ne voulait pas que je parle et il m’a répondu que non. Mais, ça, c’était avant que je découvre l’existence de la MoonCup. Quand je lui en ai parlé, il m’a dit: « éh, dégueulasse!!!!! Ça je t’interdis d’en parler dans ton blog, c’est vraiment trop crade! » Oui mais c’est surtout trop dingue. Je ne pouvais donc pas passer à côté d’un billet sur cet objet qui se donne pour mission de remplacer serviettes et tampons. Sorry mon amoureux…

J’ai commandé la mienne sur internet après avoir lu le livre « Zéro Déchet« , de Béa Johnson. Je vous avais déjà parlé de ce bouquin sur cette famille qui vit sans créer de déchets (ou presque pas). Une expérience poussée à l’extrême mais cette Française exilée aux States donne quand même certains trucs tout à fait applicables au quotidien sans devoir révolutionner sa life.

Comme la MoonCup. En fait, quand je suis arrivée à ce chapitre, comme mon amoureux, j’ai trouvé ça dégueu! Puis j’en ai parlé avec ma sœur qui lisait aussi le bouquin et qui se demandait si elle allait s’y mettre. En lui en parlant, ça m’a donné envie. J’ai donc commandé cet article en ligne. Je ne sais plus sur quel site exactement mais je viens de voir qu’il y en sur le site Kiss Kiss (comme ça vous pourrez acheter un vibro en passant! 😉 J’ai choisi la taille A (pour la MoonCup, pas pour le vibro!) Il n’y avait pas d’autres choix quand j’ai passé commande mais je ne vois pas en quoi une plus grosse m’aurait été utile. (Je vous vois venir avec vos sous-entendus!!!!) Ça coûte une quarantaine de francs mais quand on pense que vous n’aurez plus à acheter de tampons, ça vaut carrément la peine.

ABONNEZ-VOUS à MA NEWSLETTER!
Tous les vendredis, gratuitement dans votre boîte e-mail. Exemple.
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers

Quand je l’ai reçue, je me suis quand même dit que ça allait être bizarre de s’enfiler ce truc sans parler qu’il faudra l’enlever puis le laver. Beurk beurk beurk. Mais il fallait quand même que j’essaie. Première étape: couper la petite « queue » à la longueur qui vous convient: ne pas la laisser trop longue pour que la MoonCup ne se voit plus du tout une fois insérée mais suffisamment longue pour que vous puissiez y avoir accès afin de la ressortir. Un conseil: couper-la pas trop court au début et réadaptez la longueur quand vous aurez plus l’habitude de la manier.

Je ne vais pas vous copier tout le mode d’emploi ici. Si vous voulez vous lancer, vous n’aurez qu’à le lire quand vous recevrez votre coupelle. Tout y est parfaitement expliqué.

Pourquoi je trouve ça génial:

– je n’ai plus dû acheter de tampons ou de serviettes depuis que j’ai acheté la mienne il y a déjà plusieurs mois. Je suis sous pilule donc je sais exactement quand je vais avoir mes règles mais la mettre dans une petite pochette puis dans son sac ne prend pas de place.

– je ne la vide qu’une fois le matin. En effet, je ne trouve pas très pratique de la vider au boulot. Mais, ne vous inquiétez pas, la mienne n’a jamais débordé. C’est ça qui est génial avec la MoonCup, je me suis enfin rendue compte de la quantité de sang qu’on perdait. Eh bien, figurez-vous que c’est loin d’être des litres. Ok, je n’ai pas des règles très fortes mais essayez et vous serez étonnée de constater la même chose.

– pour la laver, je la passe sous l’eau chaude. Je le fais normalement sous la douche, c’est plus simple. Quand j’ai fini mes règles, la notice conseille de la désinfecter en la trempant dans une casserole d’eau bouillante. Je suis à cheval sur l’hygiène mais pas comme une folle donc je la laisse simplement tremper une nuit dans un lavabo rempli d’eau très chaude et voilà. Je n’ai jamais eu de problème. Au contraire, moi qui était une habituée des mycoses, j’en ai moins qu’avant. (Je sais, c’est dégu’ mais c’est la vie…)

– pas de risque d’insérer une deuxième tampon alors qu’on avait oublié qu’on en avait déjà un bien en place. Si, si, ça peut arriver, croyez-moi! Bon, je devais avoir un bon 2 pour mille dans le sang mais ça arrive quand même…

Par contre, je ne conseillerai pas cet accessoire à une jeune fille qui ne connaît pas encore très bien son corps. Au début, la récupérer et la mettre n’est pas forcément hyper-facile. Il ne faut donc pas stresser si vous n’arrivez pas à la récupérer tout de suite. Avoir l’habitude de farfouiller un peu par là en-bas est donc vivement recommandé. Ne vous inquiétez pas, personne n’est encore resté bloqué avec sa MoonCup à l’intérieur. En tous cas pas que je sache.

Essayez, c’est franchement génial!

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
18

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *