Comme dans un grand restaurant

*
Durant toute mon enfance, à chaque Noël, je recevais une pièce d’argenterie par ma grand-mère. Vous auriez dû voir ma tête quand j’ouvrais un paquet. A 6 ans, qu’est-ce que vous en avez à f… de recevoir une pelle à tarte, même si celle-ci est en argent. En plus, chaque fois que je recevais un couteau, je devais donner une pièce de monnaie à ma grand-mère. Un truc de superstition. Il paraît que recevoir quelque chose de tranchant pourrait porter malheur et que donner une pièce conjurerait le sort…
Me voici donc arrivée à la vingtaine avec un set d’argenterie pas complet. Je me suis trimballée toutes ces pièces durant différents déménagements sans jamais les utiliser. Je trouvais ça pas forcément pratique. En même temps, je culpabilisais d’avoir cette argenterie qui traînait au fond d’une armoire. J’ai donc fini un jour par m’en débarrasser. Shame on me. L’Armée du Salut me remerciera… Je me suis sentie plus légère.
J’ai des amies qui avaient subi la même « galère » pendant leur enfance sauf qu’elles utilisaient leur argenterie au quotidien. Je trouvais ça chic mais je n’étais pourtant jamais arrivée à m’y résoudre. J’avais donc toujours ce truc qui traînait au fond de ma tête et qui me disait que j’aurais peut-être dû utiliser ces pièces plutôt que de m’en débarrasser.
Pour ma sœur, c’était exactement pareil sauf qu’elle ne s’était pas encore résolue à la passer plus loin. Chose qu’elle a finalement faite en me la donnant! Je me disais que j’avais envie de retenter le coup. Un déménagement plus tard, cette argenterie traînait toujours au fond d’une armoire. Avec un produit à côté pour la faire briller. Jamais ouvert, inutile de vous le dire. Les années passant, elle avait complètement noirci. Un traitement de choc s’imposait donc sauf que je ne faisais que repousser l’échéance.
Il y a quelques semaines, un dimanche, je me suis lancée. (Heureusement que les dimanches existent pour faire ce genre de corvées.) J’étais super fière de moi. J’ai dit à toute la smala qu’on allait désormais troquer nos couverts Ikea contre cette argenterie et qu’il ne fallait surtout pas en faire tout un plat. On la mettrait au lave-vaisselle, comme l’autre. Aucun traitement de faveur.
Oui mais… C’est ce qu’on a fait, sauf que les couverts ressortaient tout dégueu’. Entre noir et rouillés. Ça ne donnait pas du tout envie de manger avec. Mais j’avais pris goût à manger avec cette argenterie. Depuis, en douce, je récupère les couverts dans le lave-vaisselle et le les lave à la main. Un traitement qui leur convient beaucoup mieux. Je risque d’en avoir marre au bout de quelques temps. (J’ai mis mes vieux couverts en quarantaine, au cas oÙ…) Ou peut-être trouverais-je un produit pour lave-vaisselle qui les fera briller. Si jamais vous avez des tuyaux, je suis preneuse.
* J’adore les pizzas surgelées. Chacun ces péchés mignons…
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
12
2 Commentaires
  • Mathilde
    octobre 15, 2014

    Normalement en essayant de faire un côté du panier argenterie et l’autre pour le reste ça limite les dégâts 🙂 mais oui c’est agréable de manger dans de l’argenterie !!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *