Redécouvrir ce qu’on aime

1 Pas de mots-clés Permalien 1
Il y a quelques années, je me suis faite cambriolée. Je ne me suis rendue compte qu’au bout de quelques jours que la bague que m’avait offerte ma mère avait disparue. C’est une très belle bague très chic et un peu vieux style qu’elle avait reçue de la part de mon père pour ses 30 ans. Je ne la portais jamais car ce n’était pas du tout mon style mais elle avait une valeur sentimentale. Comme je ne la mettais jamais, je ne me suis rendue compte seulement au bout de quelques jours qu’elle avait disparu. Normal.
 
Par contre, ce qui m’a le plus surpris, c’est que je n’ai pas vu tout de suite que le cochon-tirelire pink hyper-kitch qui trônait au milieu de l’appart (c’était un deux pièces donc autant dire que je l’avais presque toujours sous les yeux…) avait disparu avec toutes les pièces de 5 francs que je mettais scrupuleusement de côté. Je me suis alors rendue compte qu’on ne voyait plus les choses qu’on possédait tellement notre œil s’était habitué à le voir à cette place. Par contre, j’aurais sûrement remarqué si on l’avait changé de place.
 
C’est quand même con ça. On achète des choses qu’on aime pour les avoir avec nous alors qu’on ne les voit plus au bout de quelques temps tellement on a l’habitude de les avoir. Le week-end dernier, j’ai donc pris les bibelots et les tableaux de mon appart’ et je les ai presque tous changé de place afin d’avoir du plaisir à les redécouvrir. Redécouvrir ce qu’on aime mais on pourrait aussi extrapoler cela et redécouvrir ceux qu’on aime…
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
1
1 Commentaire
  • Marie
    août 29, 2014

    Je me rappelle assez bien de cette aventure!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *