Affronter sans attendre

0 Pas de mots-clés Permalien 1

Je ne procrastine plus beaucoup. Il faut dire que j’ai éliminé pas mal de choses qui me pesaient dans ma vie. Il ne me reste donc presque plus que des choses cool à faire. Alors pourquoi remettre?

Toute à l’heure, je me suis quand même prise en flagrant délit de procrastination. Ou plutôt en flagrant délit de j’aimerais-fermer-les-yeux-et-attendre-que-ça-passe-pour-ne-pas-avoir-à-prendre-les-choses-en-main.

Rassurez-vous, rien de grave. (D’ailleurs, je ne sais pas si c’est aussi le cas pour vous, mais je m’inquiète souvent pour des choses* pas trop graves.)

En regardant mon portable il y a quelques heures, j’ai vu trois appels en absence d’un même numéro. Trois appels en 30 minutes, je me suis dit « bizarre »… Je ne connaissais pas le numéro. Je suis donc allée sur le net pour voir de qui il s’agissait et j’ai constaté qu’il faisait partie d’un bloc de numéros** appartenant à la maison-mère de mon entreprise. Aïe!!!! Là, je me suis mise à flipper et à mettre en place des scénario:

1. J’ai fait une faute tellement grave que c’est le big big boss qui m’appelle directement plutôt que mon chef direct;

2. On va m’offrir une telle promotion que c’est le big big boss qui souhaite me l’annoncer en personne.

Concernant le premier scénario, je ne vois pas ce que j’ai pu faire de mal pour mériter un tel traitement mais le mental est fort pour trouver des trucs. Et, pour le deuxième, je ne voyais pas vraiment le pourquoi du comment du comment du pourquoi.

Bref, je me suis dit que j’allais attendre que ce fameux numéro s’affiche à nouveau sur mon portable. Ce qui ne s’est pas passé pendant les 10 minutes où je suis restée les yeux rivés sur l’écran de mon téléphone. Dix minutes pendant lesquelles je me suis surtout imaginée le pire des scénario, et donc le 1. Je suis positive comme fille mais, parfois, je n’arrive qu’à imaginer le pire…

Je me voyais déjà passer le week-end la boule au ventre. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai rappelé le numéro. Roulement de tambours….

Encore des roulements de tambours…

Et encore quelques-uns…

L’instant est grave!

Eh bien, la personne au bout du fil s’est excusée en me disant qu’elle s’était trompée de numéro!!!!!!!!!!!!!!!

Comme quoi affronter les choses *** sans attendre permet souvent d’envisager les jours d’après avec plus de sérénité.

Sur ce, je vous souhaite le plus léger des week-ends!



* Le billet rempli de « choses », ça c’est fait!

** C’est aussi un billet rempli de « numéro ».

*** Il en fallait bien un dernier.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
1

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *