Faire du sport sans en faire vraiment

0 Pas de mots-clés Permalien 1

Le sport… quelle galère. Rien que d’écrire ce mot, ça me fatigue. Pour moi, c’est synonyme de corvée. Petit, on fait du sport sans s’en rendre compte. On court, on joue dans la cour d’école avec les copains, on danse, on fait le clown (eh oui, c’est aussi un sport!) On bouge sans même y prêter attention. Ado, je faisais encore un peu de sport pour le plaisir. Du tennis de temps en temps et puis pas mal de ski en hiver. Bouger était synonyme de bons moments entre potes. Et puis, on devient adulte et il faut faire du sport pour pas prendre du poids, pour rester en forme, pour ne pas se taper la honte en bikini. Soudain ce qui était de l’ordre du jeu devient une corvée. En tous cas pour moi.

Donc, depuis une quinzaine d’années, je n’arrête pas de me dire qu’il faudrait que je fasse du sport. Trouver un truc que j’ai du plaisir à faire. Et donc, depuis une quinzaine d’années, je culpabilise de ne pas faire du sport et de ne pas trouver un truc que j’ai du plaisir à faire. Durant ces années, j’ai dû m’inscrire dans tous les fitness de la ville. J’ai squatté assidûment chacun de ces lieux… pendant deux mois avant de me trouver toutes les bonnes excuses pour ne plus y aller. Je sais pas pourquoi mais je préfère toujours aller boire des pots avec les collègues plutôt que d’aller m’enfermer dans une salle à transpirer en écoutant une folle furieuse qui gigote dans tous les sens en criant dans un micro.

Ce week-end, quelqu’un me disait qu’il ne faisait pas de sport parce que c’était pas bon pour la santé. Qu’il n’y avait qu’à regarder les gens qui en faisaient beaucoup pour constater qu’ils avaient tous des bobos: maux de dos, problèmes de hanches ou de genoux. C’est vrai ça, faire du sport, en fait, c’est mal. Ok, mais entre faire du sport à outrance et ne rien faire du tout, il y a un gouffre. Donc, même si j’ai trouvé son argument pas mal (ça c’est la partie de moi qui ne veut pas se bouger), je me dis quand même que de ne rien faire du tout, c’est pas le pied pour la santé.

Il y a deux mois, j’ai testé le bracelet Up! de Jawbone. C’est un bracelet qui calcule le nombre de pas que vous faites par jour. Il calcule aussi la qualité de votre sommeil. Bref, il vous donne mauvaise conscience. Je l’ai porté pendant deux mois et j’ai constaté qu’il fallait y aller pour atteindre les 10’000 pas recommandés quotidiennement. (Pour le sommeil, pas de problème, je suis une marmotte donc j’ai fait péter les scores de ce côté-là.) J’avais pourtant l’impression de marcher pas mal. Je n’ai pas de voiture et je prends peu les transports en commun. Aujourd’hui, je ne porte plus ce bracelet (bon, il faut dire qu’il ne me correspondait pas tellement fashionistiquement parlant) mais j’ai pris quelques habitudes pour marcher plus. Ainsi, je ne fais toujours pas de sport mais je culpabilise moins car j’ai la sensation de bouger plus. Les voici:

– je ne prends plus l’ascenseur. Franchement, on n’habite pas dans des gratte-ciel donc se taper quelques étages à pied ne va pas nous tuer;

– je ne prends pas le métro ou le bus si je peux marcher pour me rendre quelque part. Pas s’il s’agit de deux heures de trajet mais pour 20 ou 30 minutes, je fais l’effort. (Bon, s’il pleut à torrent, j’avoue, je craque. Faut pas pousser.);

– je fais toujours un détour (même petit) quand je dois me déplacer au boulot pour aller aux toilettes ou voir un collègue. Je prends un chemin un peu plus long. Les collègues me prennent pour une folle mais c’est toujours ça de pris côté pas;

– j’ai une bouteille d’eau que je ne place pas sur mon bureau. Je la place juste un peu plus loin comme ça je suis obligée de me lever quand je veux me remplir un verre. Je ne la place pas à l’autre bout de l’open-space mais suffisamment loin pour que je sois obligée de me lever. (Le bracelet Up! vous indique combien de temps vous passez sans bouger et j’ai parfois atteint les 2 heures 30 sans me lever de ma chaise. C’est mal!);

– je n’envoie pas de mails (ni ne téléphone ) à mes collègues si je peux me déplacer pour leur poser ma question en live. Bon, j’avoue que j’attends d’avoir plusieurs questions avant de bouger. Je vais quand même pas ne plus devenir paresseuse du jour au lendemain…


Et vous, c’est quoi vos trucs pour rester actif si vous n’êtes pas sportif dans l’âme?


N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 1'500 abonnés à ma boostletter hebdomadaire et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes qui vont changer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
1
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *