J’ai lu cette phrase dans le livre de Frédéric Lenoir, « Petit traité de vie intérieure »:

« Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. »

J’aurais dû y penser avant d’acheter mes espadrilles…
N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 2'000 abonné.e.s à ma boostletter hebdomadaire (exemple) et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes simples et gratuites qui vont transformer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
1
— Frédéric Lenoir

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *