3 idées simples et pratiques pour utiliser ses herbes aromatiques

J’ai jamais eu la main verte.

Enfin, il ne faut jamais dire jamais puisque, il y a quelques semaines, j’ai décidé de faire pousser des herbes aromatiques sur mon balcon et que je me retrouve avec une forêt vierge tellement ça pousse. Surtout le persil…

3 idées pour utiliser ses herbes aromatiques

Dire que, il y a quelques temps, je me plaignais que je n’arrivais rien à faire pousser et maintenant je me plains que j’ai trop d’herbes aromatiques et que je ne sais pas qu’en faire. Les herbes et les cheveux, même combat!!!!!!

Si vous voulez passer directement aux conseils, descendez un peu parce que, dans les prochaines lignes, j’ai besoin de m’épancher sur mon épisode jardinage…

J’ai voulu me faire un p’tit jardin sympa après avoir lu un magazine dans lequel c’était décrit comme le truc to do absolutely baby. Non mais allô quoi! T’es bobo et t’as pas d’potager?!!?! Parce que, tu vois, le jardinage, c’est un mélange de médiation-consécration. Bref, un truc qui semble t’amener tout droit au nirvana.

Ni une ni deux (parce que, quand j’ai une idée en tête, il faut que ça se concrétise vite fait), je file dans un brico-to-do-it-truc-machin. Je dis à la dame que je veux planter des herbes aromatiques. Vu qu’on est encore tôt dans la saison, je me retrouve avec les quelques herbes capables de tenir le choc de nuits encore fraîches.

J’achète un bac, un arrosoir, des p’tits billes qui servent à je-ne-sais-pas-quoi. En gros, la totale vu que ça devait être marqué sur mon front que j’étais la nana à qui on pouvait refiler le kit complet tellement elle y connaît rien.

Je me retrouve donc avec un bac énorme qu’il faut que je monte sans perceuse (un jour, je finirai par acheter une perceuse…). Je mets les billes, les multiples couches de tissus en tout genre (ne me demandez pas à quoi ils servent), les kilos de terre puis les fameuses herbes.

C’est parti!

Autant vous dire que cette lubie est partie aussi vite qu’elle est venue. Au bout de même pas deux jours, j’ai compris que je pouvais ajouter le jardinage à la liste des activités que j’aimerais aimer faire mais que je n’aime pas faire. 

Sur ce sujet, relisez mon billet sur la course à pied. Vous me direz ensuite quelles sont les activités que vous mettriez sur votre liste. Vous verrez, ça fait un bien fou quand on s’avoue enfin qu’on n’aime pas faire quelque chose et qu’on ne va même plus essayer d’aimer.

Sans oublier que je me suis vite retrouvée avec un billet sur la porte écrit par mon voisin qui se plaignait qu’il y avait de grosses taches brunâtres sur son balcon. En fait, je ne sais encore pas comment, les pourtant multiples couches de tissus n’assuraient pas l’étanchéité et la moitié de l’eau que je versais sur la terre finissait sur son balcon. Comme je ne comprends toujours pas comment régler le problème, j’ai dû mettre plusieurs bacs sous mon pot pour récolter l’eau… La cata intégrale.

Restez informés!
Rejoignez les plus de 1'500 abonnés à ma boostletter hebdomadaire et recevez GRATUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes qui vont changer votre vie"
Vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers

Toujours est-il que je ne vais pas laisser mourir mes plantes donc j’en prends soin et elles se portent à merveille. J’ai d’ailleurs tellement d’herbes que je ne sais plus qu’en faire.  (J’ai pensé à « ouvrir un stand au marché » mais je crois que cette activité figure sur ma fameuse liste où il y a déjà « course à pied » et, depuis peu, « jardinage ».)

J’ai donc demandé à ma cops Marie-les-bons-tuyaux alias Hungry Pipelette de venir à ma rescousse en me disant comment utiliser toute cette verdure.

Quelques bons plans qui devraient aussi être utile à celles et ceux qui se retrouvent toujours avec des restes d’herbes quand ils les achètent dans ces satanées barquettes en plastique.

3 conseils from Sainte-Marie  (simplissime à réaliser, elle connaît la bête 😉 ):

1. Un taboulé

  1. 1 immense bouquet de persil, plat ou frisé, lavé et séché et émincé finement
  2. 1 bouquet de menthe, même combat
  3. 1 échalote, pelée et émincée méga finement ou 1 oignon nouveau, vert et blanc, émincé tout fin
  4. 1 belle tomate: ôter le coeur, le garder et couper la chair en petits cubes
  5. Presser le cœur entre les doigts et ajouter au jus, 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et le jus d’un citron
  6. Mettre ce mélange dans un bol
  7. Dans un autre bol, verser une tasse de couscous semoule et une tasse d’eau bouillante dessus
  8. Une fois que la semoule a pompé le liquide, ajouter le mélange à la sauce et aux herbes. Saler (avec de la fleur de sel ou un peu de sauce soja)

2. Un pesto de persil (inutile de vous dire que je croule sous le persil!)

Persil, noisettes torréfiées à sec, ail, parmesan, huile d’olive: bzzzzt mixer

3. Les conserver pour plus tard

Mixer les herbes avec un rien d’eau et verser la mixture dans des bacs à glaçon. Une fois congelés, laisser les glaçons dans un Ziploc.

Pas mal, non?!

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE CADEAU!
Rejoignez les plus de 1'500 abonnés à ma boostletter hebdomadaire et recevez GRAUITEMENT mon guide numérique "3 habitudes qui vont changer votre vie"
Vos données ne seront jamais transmises à des tiers
11
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
1 Commentaire
  • Frederique
    juin 9, 2017

    Coucou! A une époque , j’ai eu le même souci, et j’ai fait des omelettes au persil!
    Merci pour ton blog!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *