[Simply111] Mon défi du mois de mai: ne pas se justifier

Qui dit nouveau mois, dit nouveau défi.

Pour ceux qui ne comprendraient pas pourquoi, vous découvrirez la raison en cliquant sur ce lien.

Dès demain, 1er mai, je vous annonce donc que j’ai décidé de passer un mois sans me justifier.

Pourquoi?

Mais est-ce que je viens pas de dire que je ne me justifiais plus?!!? 😉

Ah oui, c’est vrai, on est encore en avril donc je peux encore le faire.

Si j’ai décidé de passer un mois sans me justifier, c’est parce que je me rends compte que je le fais souvent – je dirais même trop souvent à mon goût – comme si je devais toujours m’excuser de quelque chose.

Se justifier = prouver son innocence, se disculper

Ce qui me dérange le plus, c’est de le faire quand on ne me le demande même pas.

Mon problème? Je n’arrive pas à simplement dire:

« Je ne peux pas » POINT

Moi, c’est toujours:

« Je ne peux pas PARCE QUE… » suivi d’un très long blabla. Un très long blabla pendant lequel j’explique un truc souvent complètement faux histoire de m’excuser de ne pas faire ce que l’autre me demande.

Je ne sais pas si vous l’avez aussi déjà constaté mais on dit très souvent « je ne PEUX pas » alors qu’on voudrait en fait dire « je ne VEUX pas ». Posez-vous la question la prochaine fois que vous direz à quelqu’un que vous ne pouvez pas faire quelque chose. Parce que, si on veut vraiment, on trouve n’importe quel moyen pour arriver à le faire, non? 😉

A ce propos: la vidéo dans laquelle je parlais justement de cette différence entre « je ne peux pas » et « je ne veux pas ».

C’est pareil quand on me fait un compliment. Je n’arrive pas à juste dire « merci » POINT.

Je me justifie à tous les coups.

Ça me rappelle un certain samedi matin. Je croise un ami en ville. J’étais pas particulièrement apprêtée. (Bon, quand même pas dans la tenue pas possible que je vous décrivais dans un ce billet dans lequel j’expliquais qu’il n’est pas toujours facile de garder un style quand on bosse depuis chez soi. Shame on me…)

Cet ami me dit: « Tu as super bonne mine. » Et, moi, au lieu de juste lui dire « merci », je commence à lui dire que c’est bizarre qu’il me dise ça parce que je suis sortie de chez moi sans même prendre le temps de me maquiller, que je ne pensais pas croiser quelqu’un que je connaissais,…

Tout ça parce que je suis mal à l’aise quand on me fait un compliment. On me met en avant et j’aime pas ça. (Je devrais plutôt dire « je n’aimais pas ça » parce que je me soigne sur ce point. Enfin j’essaie.)

Ce « mois sans me justifier » risque d’être intéressant parce que, comme je viens de dire au monde (à travers les réseaux sociaux) que je suis à la recherche d’un poste fixe à 40-50%, on me fait des tonnes de propositions de job. Oui, des tonnes mais des tonnes de job pas (ou mal) payés, pas en adéquation avec ce que je recherche, pas intéressants. Je me retrouve donc à dire une tartine genre « c’est vraiment trop sympa de me proposer ça mais je ne vais malheureusement devoir décliner. Que j’aurais bien aimé mais que… » Vous voyez le genre.

Je me prends à mon propre piège parce que les gens poursuivent souvent en disant qu’on pourrait trouver une solution et que… parce que… Alors que j’aurais simplement dû dire que « merci mais non merci » ET BASTA!!!!!!

Mais ça, c’est parce qu’en plus de ne pas aimer me mettre en avant, j’adore qu’on me trouve sympa et que, pour moi, sympa = dire « oui » à tout ce qu’on me propose pour rendre service à l’autre. Alors que j’apprends qu’être gentille avec les autres, c’est souvent ne pas être gentille avec soi parce qu’on fait passer les besoins des autres avant les siens.

Affaire à suivre…

POUR NE MANQUER AUCUN ÉPISODE DE MON DÉFI #Simply111:

Pour savoir où j’en suis de mon défi, quels ont été mes victoires et mes échecs de la semaine, je vous fais un topo hebdomadaire dans ma boostletter. (Pour ceux qui ne la reçoivent pas, il suffit de remplir le formulaire à la fin de ce billet. Vous recevrez ainsi, chaque vendredi, ma boostletter dans laquelle je partage 5 choses qui m’ont inspirée dans la semaine. Vous recevrez également gratuitement mon guide numérique 3 habitudes qui ont changé ma vie.) Bref, rien que du contenu que je ne partage nulle part ailleurs.

N'oubliez pas votre cadeau avant de partir...
  optin horizontal

Chargez ce GUIDE NUMÉRIQUE GRATUIT et préparez-vous à vivre votre vie en beaucoup mieux.

Vos données ne seront jamais transmises à des tiers!
4
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *