Par ici les belles gambettes!

Dans ma série je-n’écoute-pas-mon-petit-diable-qui-me-pousse-à-la-paresse, il y a l’épisode (ou plutôt les épisodes puisque la question se pose au moins trois fois par semaine) métro. Quand je me rends au bureau, je prends d’abord le train puis deux options s’offrent à moi quand j’arrive à Lausanne: 1. Prendre le métro qui m’y amène directement; 2. Prendre mon courage à deux mains (ou plus précisément à deux jambes) et monter à pied. Et quand je dis « monter », c’est vraiment le cas puisque ma promenade commence par la montée du Petit Chêne, soit une des rues les plus pentues de la capitale vaudoise.

Si je me force à aller à pied, c’est parce que je n’ai plus beaucoup l’occasion de marcher le reste de la journée. J’ai un boulot relativement sédentaire donc si je ne m’astreins pas à cette discipline de bon matin, je finis la journée avec 3’000 pas à mon actif. Donc bien loin des 10’000 conseillés pour garder la forme.

En plus, je me motive en me disant que, selon la légende, les Lausannoises ont les plus belles gambettes de Suisse vu la topographie de la ville. Et comme c’est bientôt l’été, les mini-jupes et tout et tout…

N'oubliez pas votre cadeau avant de partir...
  optin horizontal

Chargez ce GUIDE NUMÉRIQUE GRATUIT et préparez-vous à vivre votre vie en beaucoup mieux.

Vos données ne seront jamais transmises à des tiers!
6
Vous aimez? Partagez! Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *